Tournée
Dominique Cabrera, autour de "L’Intime et le politique"
7 films sur la banlieue à programmer

Dominique Cabrera, autour de
Dominique Cabrera, autour de

Suite à la rétrospective de ses films proposée par La Cinémathèque du documentaire à la BPI (du 5 au 15 mai 2021), et à l’occasion de la parution de l’ouvrage qui lui est consacré, Dominique Cabrera, L’Intime et le politique, sous la direction de Julie Savelli, nous coordonnons une tournée de la cinéaste, au mois de juin 2021.
L’occasion de programmer, en sa présence, partout en France, les films sur la banlieue de Dominique Cabrera.

Pour connaître les conditions préférentielles de circulation des films, les formats de projection, et les disponibilités de la cinéaste, n’hésitez pas à nous contacter.

Les projections-débats organisées pourront être hybridées avec des accès en ligne afin d’en faire bénéficier des publics empêchés ou éloignés des salles.

Films

Chronique d’une banlieue ordinaire
Dominique Cabrera
France, 1992, 56’ / 16 mm, Beta SP, DCP, DVD
Quelques mois avant la démolition de quatre tours au Val Fourré à Mantes-la-Jolie, Dominique Cabrera propose à d’anciens habitants de revenir sur leurs pas : ils racontent et se racontent ...
Distribution : Documentaire sur grand écran
Réjane dans la tour
Dominique Cabrera
France, 1993, 15’ / Beta SP, DVD, Blu-Ray, Fichier numérique
Employée du Val Services, un organisme tourné vers la réinsertion professionnelle des habitants du quartier, Réjane fait le ménage dans l’une des tours de la cité du Val Fourré, à Mantes-La-Jolie. Au fil des étages, elle se livre peu à peu, évoque son travail, dit sa détresse et sa solitude quotidienne.
Distribution : Documentaire sur grand écran
Une poste à La Courneuve
Dominique Cabrera
France, 1994, 54’ / 35 mm, DCP, DVD, Blu-Ray, Fichier numérique
Quotidien d’un bureau de poste de La Courneuve. Dans ce quartier défavorisé, la poste est le lieu où les habitants viennent d’abord toucher leurs allocations. D’un côté du guichet, c’est la règle qui prime, même s’ils ne peuvent rester insensibles face à la détresse ; de l’autre, il s’agit de s’adapter à des règlements parfois incompatibles avec la réalité.
Distribution : Documentaire sur grand écran
Rêves de ville
Dominique Cabrera
France, 1993, 26’
Le jour de la destruction des tours au Val Fourré. La réalisatrice mêle les discours officiels, le spectacle de la démolition, l’émotion des habitants et les commentaires d’un jeune vidéaste cherchant à capter l’instant de la chute.
Ici là-bas
Dominique Cabrera
France, 1988, 13’ / 16 mm
Ici : la France 1987, là-bas : l’Algérie 1963. Comment accepter cet héritage ? Un film de mémoire à travers des portraits de la famille de Dominique Cabrera.
Distribution : Documentaire sur grand écran
Un balcon au Val Fourré
Dominique Cabrera
France, 1990, 44’
Dans la pénombre d’une salle de spectacle, des visages écoutent... Qu’est-ce qu’on entend ? Des voix, des cris, une femme pleure, un homme se souvient. Quelques lumières s’allument... Une femme chante un air d’opéra. Une tour se dresse devant nous, vide, désossée.
J’ai droit à la parole
Dominique Cabrera
France, 1981, 30’
À Colombes, dans une cité de transit pratiquant la gestion personnalisée, l’amicale des locataires participe à l’élaboration et au suivi du chantier de rénovation des espaces extérieurs.