Programmer

    La sélection des films faite par Documentaire sur grand écran privilégie la découverte de nouveaux talents, de films inédits, les productions indépendantes. Mais aussi ces films qui sont les perles du patrimoine cinématographique documentaire.

    Festival
    Best of Doc #1
    Une semaine pour fêter le cinéma documentaire en salle
    Dans le cadre du Mois du film documentaire coordonné par Images en bibliothèques, le festival Best of Doc piloté par la Cinémathèque du documentaire et Documentaire sur grand écran proposera chaque année au public des salles Art et Essai une sélection parmi les meilleurs films sortis en salle l’année précédente. L’édition 2019 est la première édition d’une manifestation qui se tiendra annuellement.
    1. Basquiat
      Sara Driver, États-unis, 2018, 80’
    2. Cassandro, the exotico
      Marie Losier, France, 2018, 73’
    3. Célébration
      Olivier Meyrou, France, 2007, 73’
    4. De chaque instant
      Nicolas Philibert, France, 2018, 105’
    5. Derniers Jours à Shibati
      Hendrick Dusollier, France, 2018, 58’
    6. Game girls
      Alina Skrzeszewska, France, Allemagne, 2018, 85’
    7. L’Empire de la perfection
      Julien Faraut, France, 2017, 94’
    8. L’Envers d’une histoire
      Mila Turajlić, Serbie, France, 2017, 104’
    9. L’île au Trésor
      Guillaume Brac, France, 2018, 97’
    10. Le Grand bal
      Laetitia Carton, France, 2018, 99’
    11. Les quatre soeurs
      Claude Lanzmann, France, 2017, 276’
    12. Lindy Lou, jurée numéro 2
      Florent Vassault, France, 2017, 84’
    13. Madame Fang
      Wang Bing, France, Chine, Allemagne, 2017, 86’
    14. Samouni Road
      Stefano Savona, France, Italie, 2017, 128’
    15. Six portraits XL
      Alain Cavalier, France, 2018, 312’
    16. Southern Belle
      Nicolas Peduzzi, France, 2018, 86’
    Programmer
    En écho à l’actualité : automne 2019
    A l’occasion de la sortie en salle de Atlantique de Mati Diop (2 octobre 2019 distribué par Ad Vitam) et Nous le peuple de Claudine Bories et Patrice Chagnard (18 septembre 2019 distribué par Epicentre films)
    1. Atlantiques
      Mati Diop, France, Sénégal, 2009, 15’
    2. Les Arrivants
      Claudine Bories, Patrice Chagnard, France, 2010, 113’
    3. Bondy Nord
      Claudine Bories, France, 1993, 52’
    4. Femmes d’Aubervilliers
      Claudine Bories, France, 1977, 29’
    5. Les Femmes des douze frontières
      Claudine Bories, France, 2004, 65’
    6. Saint-Denis, roman
      Claudine Bories, France, 1988, 46’
    Nouvelles acquisitions
    Notre catalogue s’enrichit - automne 2019
    Trois films rejoignent le catalogue de Documentaire sur grand écran à l’automne 2019.
    1. Correspondances
      Laurence Petit-Jouvet, Mali, France, 2010, 58’
    2. Sous le vent
      Robert Kramer, France, 1991, 31’
    3. Say Kom Sa
      Robert Kramer, France, 1998, 26’
    Thème
    D’ici là et autres déambulations
    Périphérie et Documentaire sur grand écran s’associent pour vous proposer trois tandems de programmation construits autour du film de Matthieu Dibelius, D’ici là.
    1. D’ici là
      Matthieu Dibelius, France, 2018, 45’
    2. Réjane dans la tour
      Dominique Cabrera, France, 1993, 15’
    3. Tout peut arriver
      Marcel Lozinski, Pologne, 1995, 38’
    4. Un archipel
      Till Roeskens, Marie Bouts, France, 2012, 37’
    Double Jeu
    Faces à faces
    Réalisés dans la complicité et la confrontation entre filmeur et filmés, Quelle folie de Diego Governatori et Eux et moi de Stéphane Breton avancent au gré de ces collisions existentielles, heurtées ou chahutées, inoubliables.
    Deux films qui explosent la fameuse distance entre filmeurs et filmés.
    1. Eux et moi
      Stéphane Breton, France, 2001, 63’
    2. Quelle folie
      Diego Governatori, France, 2018, 86’
    Mois du film documentaire
    RDA 80-90 - Le cinéma du tournant
    Peut-on retracer, à travers sa production documentaire, l’effondrement d’un pays qui n’apparaît plus sur les cartes ? À l’occasion du 30ème anniversaire de la chute du mur de Berlin, tentative d’explorer ce qu’il reste de l’avant 89 et des espoirs de l’après, à travers une production rare et passionnante.
    1. Adieu l’hiver
      Helke Misselwitz, RDA, 1989, 112’
    2. Du nouveau à Wittstock
      Volker Koepp, Allemagne, 1992, 96’
    3. Material
      Thomas Heise, Allemagne, 2009, 164’
    4. Östliche Landschaft
      Eduard Schreiber, RDA, 1991, 13’
    5. Schaut auf diese stadt
      Karl Gas, RDA, 1962, 85’
    6. A quoi bon faire un film sur ces gens-là ?
      Thomas Heise, RDA, 1980, 32’
    7. Wäscherinnen
      Jürgen Böttcher, RDA, 1972, 24’
    8. Martha
      Jürgen Böttcher, RDA, 1978, 48’
    9. Die Küche
      Jürgen Böttcher, RDA, 1987, 42’
    Double Jeu
    Rebelles et têtues
    A 20 ans d’intervalle, Mina et Amal, les héroïnes féminines du Miroir (1997) et du film éponyme Amal (2017), incarnent deux visages d’une enfance en rébellion contre une société dominée par les hommes.
    1. Amal
      Mohamed Siam, Égypte, Liban, Allemagne, France, Norvège, Danemark, Qatar, 2018, 82’
    2. Le Miroir
      Jafar Panahi, Iran, 1997, 94’
    Thème
    “Now future” tour
    No future ou Now future ?
    Une question qui souligne à la fois l’inquiétude d’un avenir compromis par les actions déraisonnables d’un capitalisme débridé (cf. le slogan punk des années 70) et le constat d’une accélération inédite de l’Histoire qui donne à notre présent des allures de dystopies futuristes. Réchauffement climatique, extinction des espèces, contamination radioactive… l’actualité de ces dernières années nous confronte à l’état catastrophique des relations de nos sociétés avec notre planète. Comment penser et donc agir face à des bouleversements qui nous dépassent ?
    1. Climatic Species
      Christiane Geoffroy, France, 2018, 38’
    2. Dans les limbes
      Antoine Viviani, France, 2015, 85’
    3. Le Cœur du conflit
      Judith Cahen, Masayasu Eguchi, France, Japon, 2017, 79’
    4. Planet Sigma
      Momoko Seto, France, 2014, 12’
    5. Urth
      Ben Rivers, Royaume-Uni, 2016, 19’
    6. Out of the Present
      Andrei Ujică, Russie, France, Belgique, Allemagne, 1995, 95’
    7. Disneyland, mon vieux pays natal
      Arnaud Des Pallières, France, 2001, 46’
    Prix en festival
    Prix documentaire sur grand écran
    2018 - Festival International du Film d’Amiens (38ème édition)
    Le Prix Documentaire sur grand écran au Festival International du Film d’Amiens (38ème édition) a été décerné au film Djamilia de Aminatou Echard, également récompensé du Prix du jury documentaire.
    1. Djamilia
      Aminatou Echard, France, Kirghizistan, 2018, 84’
    Double jeu
    Palestine intime
    Stefano Savona / Michel Khleifi
    Ces deux films, séparés par trois décennies, opèrent une incision délicate au cœur des souvenirs et des souffrances d’un peuple piégé tantôt par le cri des armes, tantôt par le poids des traditions. De Farah Hatoum et Sahar Khalifeh filmées par Michel Khleifi en 1980, à Amal Samouni filmée par Stefano Savona en 2017, ce Double Jeu est le portrait intime de trente années de guerre en Palestine.
    1. Samouni Road
      Stefano Savona, France, Italie, 2017, 128’
    2. la mémoire fertile
      Michel Khleifi, Palestine, Belgique, 1980, 104’
    Double jeu
    Les Coulisses de l’exploit
    Julien Faraut / Werner Herzog
    Le sport n’est pas qu’un terrain de compétition avec l’autre, il est aussi un terrain de confrontation avec soi-même, ses limites, ses dépassements. C’est sur ce terrain que Julien Faraut et Werner Herzog ont rencontré les héros de leurs films, John McEnroe, Walter Steiner, Reinhold Messner.
    1. L’Empire de la perfection
      Julien Faraut, France, 2017, 94’
    2. La Grande extase du sculpteur sur bois Steiner
      Werner Herzog, RFA (Allemagne), 1974, 45’
    3. Gasherbrum, la-montagne lumineuse
      Werner Herzog, Allemagne, 1985, 45’
    Thème
    Afrique : la colonisation et ses convulsions
    Une proposition élaborée par Documentaire sur grand écran, en partenariat avec Images en bibliothèques, dans le cadre du Mois du film documentaire 2018 - 19e édition. Sept films qui retracent comment, meurtrie par la colonisation, l’Afrique continue à en ressentir les douloureuses ondes de choc.
    1. Atlantiques
      Mati Diop, France, Sénégal, 2009, 15’
    2. Barcelone ou la mort
      Idrissa Guiro, France, 2007, 52’
    3. Ce qu'il reste de la folie
      Joris Lachaise, France, 2014, 93’
    4. Les Enfants du blanc
      Sarah Bouyain, France, 2000, 52’
    5. Oltremare
      Loredana Bianconi, Belgique, France, Italie, 2017, 83’
    6. Togoland - Échos d’empires
      Jürgen Ellinghaus, Allemagne, France, 2018, 18’
    7. Vivre riche
      Joël Akafou, Belgique, Burkina Faso, France, 2017, 53’
    Double jeu
    Djamel Kerkar / Tariq Teguia
    Deux cinéastes algériens de la nouvelle génération, tourmentés par la réalité de la décennie noire, y ont consacré deux œuvres puissantes. Tariq Téguia a inscrit l’amour de Zina et Kamel, prisonniers de cette guerre lente et sans ligne de front, dans l’Alger des années 2000 et ses faubourgs inachevés. C’était son premier long métrage, « Rome plutôt que vous », il y a déjà plus de dix ans. Aujourd’hui face aux ruines, vestiges de cette période, Djamel Kerkar fait resurgir avec « Atlal » la mémoire des habitants d’un village qui fut le théâtre des affrontements entre l’armée et les terroristes.
    Films primés en festival
    Prix documentaire sur grand écran
    Les films primés par les jurys constitués par Documentaire sur grand écran.
    1. Ce qu’il reste de la folie
      Joris Lachaise, France, 2014, 93’
    2. Dans ma tête un rond-point
      Hassen Ferhani, Algérie, France, Liban, Qatar, 2015, 100’
    3. Estilhaços
      José Miguel Ribeiro, Portugal, 2016, 18’
    4. L’Été de Giacomo
      Alessandro Comodin, Italie, 2011, 78’
    5. La vallée froide
      Johannes Krell, Florian Fischer, Allemagne, 2016, 12’
    6. Leviathan
      Lucien Castaing-Taylor, Véréna Paravel, Royaume-Uni, France, États-Unis, 2012, 87’
    7. Oltremare
      Loredana Bianconi, Belgique, France, Italie, 2017, 83’
    8. Proch
      Jakub Radej, Pologne, 2017, 25’
    9. Señorita María, la falda de la montaña
      Ruben Mendoza, Colombie, 2017, 90’
    10. La Terre abandonnée
      Gilles Laurent, Belgique, 2016, 73’
    11. Territoire de la liberté
      Alexander Kuznetsov, Russie, France, 2014, 70’
    Double jeu
    America vs America
    Nicolas Peduzzi / François Reichenbach
    Un demi-siècle d’Histoire sépare ces deux films, ces deux regards sur l’Amérique, ces deux écritures documentaires, ces deux jeunes cinéastes français… En 1958, François Reichenbach filme le rêve américain, en 2018 Nicolas Peduzzi filme l’enfer américain.
    1. Southern Belle
      Nicolas Peduzzi, France, 2018, 86’
    2. L’Amérique insolite
      François Reichenbach, France, 1958, 86’
    Double jeu
    Clément Cogitore / Chris. Marker
    A soixante ans de distance, deux cinéastes vont chercher en Sibérie l’essence de la condition humaine, entre utopie et dystopie. Tous les deux nous écrivent « d’un pays lointain » comme le dit Marker. Aux confins de l’URSS pour l’un, aux confins de ce qui est redevenu la Russie pour l’autre : en Sibérie.
    1. Braguino
      Clément Cogitore, Finlande, France, 2017, 50’
    2. Lettre de Sibérie
      Chris. Marker, France, 1957, 67’
    Jeune public - Portraits
    Bobines à malice
    trois films courts autour du portrait
    Un programme de trois films courts pour les enfants à partir de 8 ans.
    1. Beppie
      Johan Van Der Keuken, Pays-Bas, 1965, 38’
    2. Espace
      Eléonor Gilbert, France, 2014, 15’
    3. La Sole, entre l'eau et le sable
      Angèle Chiodo, France, 2011, 15’