Zicocratie
Richard Bois
France, 2013, 91 min

Zicocratie, Richard Bois, France, 2013, 91’

Synopsis

L’exercice du pouvoir d’un chef d’orchestre avec ses musiciens (en l’occurrence Andy Emler et son MegaOctet) à travers le regard d’intervenants ayant exercé une forme de pouvoir dans des domaines totalement étrangers à la musique.

« Zicocratie » se situe à la croisée des chemins entre film musical et documentaire de société. Il pourrait être sous-titré « musique, pouvoir et société ». L’axe de narration consiste à observer l’exercice du pouvoir d’un chef d’orchestre face à « ses » musiciens, en l’occurrence Andy Emler et son Megaoctet. Cette observation est réalisée à travers le regard d’intervenants ayant exercé une forme d’autorité dans des domaines totalement étrangers à la musique : ils viennent du tissu économique, du milieu politique ou stratégique, de l’industrie, du sport de haut niveau, du monde urgentiste ou des médias. Ce ne sont pas des mélomanes ou des musicologues, ce qui est intéressant est plus le profil de personnes ayant une analyse des rapports de force qui s’exercent au sein d’un groupe quel qu’il soit. Ils analysent les pratiques du chef d’orchestre et les comparent à leur propre expérience du pouvoir, de la hiérarchie.

À propos du film

Article de Jazzmagazine de Franck Bergerot

Générique

Titre

Zicocratie

Réalisateur

Richard Bois

Production

La compagnie aime l’air
Ruwenzori

Distribution

Andana Films

Pays

France

Année

2013