Vers le Sud
Johan Van Der Keuken
Pays-Bas, 1981, 143 min / Couleur

Vers le Sud, Johan Van Der Keuken, Pays-Bas, 1981, 143’

Synopsis

Vers le Sud, c’est le voyage de Van der Keuken dans l’année 1980, parcourant l’Europe et allant même jusqu’au Caire. "C’est, dit-il, une histoire de l’émigration intérieure et extérieure, une suite de regards sur le courage de vivre."

Vers le Sud, c’est le voyage de Van der Keuken dans l’année 1980, parcourant l’Europe et allant même jusqu’au Caire. "C’est, dit-il, une histoire de l’émigration intérieure et extérieure, une suite de regards sur le courage de vivre."
30 avril 1980 - Amsterdam. Le jour de la fête du couronnement, l’occupation d’un immeuble par des squatters provoque une confrontation avec la police. Puis le film part vers le sud. Paris, la Drôme, les Alpes, Rome, la Calabre, le Caire jusqu’en Haute-Egypte.
“C’est une histoire de l’émigration intérieure et extérieure, une suite de regards sur le courage de vivre. C’est l’obsession des lieux où, sans cesse, des gens projettent leur vie dans la vie des autres gens. C’est mon voyage à travers 1980. Un film long : 2h25’. J’avais besoin de cette longueur pour pouvoir inscrire le sentiment de Rêve du voyage et pour rendre compte des changements dans la perception et dans le style. J’avais l’idée de créer une composition très large, largement équilibrée, mais qui devait prendre forme de façon entièrement spontanée. On frôle l’arbitraire. Tout le monde a quelque chose à dire. JvdK”

À propos du film

(…) “Vers le sud se déroule comme un voyage qui aurait l’étrangeté du rêve, un voyage où l’on n’aurait pas à parcourir l’espace pour se retrouver à l’escale suivante. Un voyage immobile où l’on passerait sans transition, sans accomodation, d’un lieu à l’autre. Un voyage sans approches où l’on serait toujours légèrement trop près des choses et des gens. (…)
Le pari de Johan van der Keuken (qui a rarement été poussé aussi loin au cinéma) est de s’arrêter, à chacune des étapes de son voyage, au plus singulier d’un individu, d’une expérience et de compter sur le cinéma.
Ce n’est pas un pari métaphysique, il n’a qu’un rapport très lointain avec “le pouvoir de révélation” du cinéma, cher à André Bazin. C’est tout simplement la conviction têtue que si le cinéma est l’art de toucher le réel dans sa singularité, tout fragment de réel est nécessairement une pierre de touche qui en vaut une autre. (…)
Alain Bergala, Cahiers du cinéma

Générique

Titre

Vers le Sud

Réalisateur

Johan Van Der Keuken

Image

Johan Van Der Keuken

Son

Menno Euwe
Nosh Van Der Lely

Montage

Wim Louwrier
Johan Van Der Keuken

Distribution

Documentaire sur grand écran

Pays

Pays-Bas

Année

1981

N° de visa

55400