Veillées d’armes
Marcel Ophuls
France, Allemagne, 1994, 233 min

Veillées d’armes, Marcel Ophuls, France, Allemagne, 1994, 233’

Synopsis

Premier Voyage (92 mn) - Deuxième Voyage (141 mn)

Ophuls prend le train pour Sarajevo gare de l’Est et commence son voyage là où son père Max, tourna une scène de son film "De Mayerling à Sarajevo". Un rapprochement qui souligne combien les purifications ethniques d’aujourd’hui ou de naguère ne sont pas si différentes les unes des autres. Avec un humour et un charme caustique, insolent, (qui sont la seule façon de se sortir du désespoir), Ophuls filme sur le front bosniaque où il fait un état des lieux du journalisme de guerre actuel. Documentaire sur les journalistes, la déontologie de l’information, la désinformation, la manipulation, la mise en cause du politique… Filmant les gens comme des personnages de fiction utilisant les procédés de narration du cinéma, le film est parsemé d’extraits de films de Huston, Hawks, Wilder, Max Ophuls et chaque extrait semble dans la logique de narration et de contenu…

Générique

Titre

Veillées d’armes

Réalisateur

Marcel Ophuls

Distribution

Bac Films

Pays

France, Allemagne

Année

1994

Distinctions

1995 : Scam - Paris (France) - Documentaire de l’année