Tout peut arriver
Marcel Lozinski
Pologne, 1995, 38 min / Couleur

Tout peut arriver, Marcel Lozinski, Pologne, 1995, 38’

Synopsis

Un petit garçon de six ans, par un beau jour de printemps, parcourt avec sa trottinette les allées du parc Lazienski à Varsovie. Sur les bancs, des personnes âgées réchauffent leurs vieux os et rêvent de leur jeunesse. L’enfant les aborde et leur pose d’innocentes questions sur la mort et la vieillesse…

Un petit garçon de 6 ans, un beau jour de printemps, parcourt avec sa trottinette les allées du parc Lazienski à Varsovie. Il fait beau, les arbres sont en fleurs. Sur les bancs, des personnes âgées réchauffent leurs vieux os et rêvent de leur jeunesse.
C’est là que le cinéaste intervient : il demande au jeune Thomas - qui est son propre fils - d’aller bavarder avec les vieillards immobiles et il filme de loin leur conversation. L’enfant a les curiosités existentielles sur la mort, la vieillesse, la solitude, coutumières à son âge. Les solitaires désarmés par tant de fraîcheur répondent à ces graves questions dont ils ont vécu douloureusement les réponses. Une embellie ? La guerre est là, en filigrane, qui a bouleversé toutes ces existences, mais Thomas aborde la vie, les oiseaux, les cygnes, les écureuils avec tant de naturel qu’il est en soi une promesse de bonheur.
Cette œuvre tranche avec les autres films du cinéaste polonais Marcel Lozinski qui a témoigné tout au long de sa carrière de l’histoire politique de son pays. Une œuvre qui a la grâce d’une embellie.

Générique

Titre

Tout peut arriver

Titre original

Wszystko mozé sié przytrafic

Réalisateur

Marcel Lozinski

Image

Arthur Reinhart

Son

Halina Paszkowska

Montage

Suzanne Koch

Production

Studio Filmowe Kalejdoskop

Distribution

Documentaire sur grand écran

Pays

Pologne

Année

1995

Distinctions

* Prix IFFS Oberhausen 1995

  • Premier prix au Festival de Bornholm 1995 (Danemark)
  • Grand Prix Zloty Smok au Festival du Film de Cracovie 1995 (Pologne)
  • Prix Special du Jury Lagow 1995
  • Prix du magazine Polityka pour le meilleur film 1995
  • Spire d’Or au Festival international du Film de San Francisco 1996 (Etats-Unis)