À peau d’homme
    Marie-Eve Nadeau
    France, Canada, 2017, 78’
    "À peau d’homme" évoque le parcours de Jean Lepage, dit « Papy », le dernier commis voyageur à faire le commerce de peaux et de fourrures avec les communautés amérindiennes du Québec. À la moitié du tournage, Papy a un accident et perd l’usage de la parole. Accompagné de son gendre, il se rend une dernière fois chez les Amérindiens afin de récupérer l’argent de ses ventes à crédit, et dire adieu à son métier qui disparaît sans que personne ne reprenne le flambeau.
    Classified People
    Yolande Zauberman
    France, 1987, 60’
    Robert et Doris, un vieux couple drôle et émouvant. Lui est métis, elle noire. A travers l’histoire tragique de leurs relations avec les enfants de Robert, classés "blancs" car nés d’un premier lit avec une femme blanche, se découvre toute l’absurdité du très légal système de classification officielle qui servait de base à l’apartheid.
    Dina
    Rachel Lamisse
    Belgique, 2000, 52’
    Les Écuelles
    Idrissa Ouedraogo
    Burkina Faso, 1983, 11’
    Au Burkina Faso, dans un village mossi, deux vieillards fabriquent avec patience et habileté les écuelles traditionnelles en bois utilisées pour les besoins de la vie quotidienne.
    Gogo
    Pascal Plisson
    France, 2020, 83’
    À 94 ans, Gogo intègre l’école de son village et devient la plus vieille écolière du monde. Mère de trois enfants, sage-femme depuis 75 ans, elle partage aujourd’hui les bancs de l’école avec des maîtresses et des élèves qu’elle a fait naître. Encouragée par ses 54 arrière-petits-enfants et l’école tout entière, la doyenne des écolières se lance un défi : réussir son examen de fin de primaire et prouverqu’il n’y a pas d’âge pour apprendre !
    Irinka et Sandrinka
    Sandrine Stoïanov
    France, 2007, 17’
    50 ans séparent Irène et Sandrine. Irène, issue de la noblesse Russe, a connu la chute du régime tsariste, l’exil de son père et une famille adoptive. Sandrine, elle, a grandi en imaginant une Russie de contes de fées. Les souvenirs d’Irène font surgir des personnages imaginaires : Irinka et Sandrinka…
    Le Jardin de Jad
    Georgi Lazarevski
    France, 2007, 60’
    A l’Est de Jerusalem, la construction du mur de séparation se poursuit à quelques mètres d’un hospice pour vieillards. Sa progression inéluctable et spectaculaire, sous les yeux des pensionnaires, les isole chaque jour un peu plus du monde des vivants.
    Lettre à ma mère
    Joële Van Effenterre
    France, 2001, 31’
    « Chère Maman, c’était il y a un an : une belle journée d’été où nous étions presque tous réunis pour fêter vos 75 ans… ce sont les dernières images que j’ai filmées de vous. Aujourd’hui, ces images me poussent à vous écrire cette lettre… » Joële van Effenterre
    Mamacita
    Jose Pablo Estrada Torrescano
    Mexique, Allemagne, 2019, 75’
    Mamacita est une reine de beauté mexicaine extravagante vivant dans son propre royaume en compagnie de ses fidèles serviteurs : jardinier, chauffeur, chef, femme de ménage et infirmières. Âgée de 95 ans, elle a transformé sa maison en château, cachant les plaies ouvertes d’une famille de la haute société mexicaine derrière de hauts murs de pierres. Quand José Pablo est allé étudier le cinéma en Europe, Mamacita lui a fait promettre de revenir un jour au Mexique pour faire un film sur sa vie. Il se lance alors dans la conquête de l’empire de sa grand-mère, découvrant les zones sombres de son propre passé, plongeant tête baissée dans un océan de secrets, de tromperies et de faux-semblants ayant bousculé sa propre famille pendant des générations.