À peau d’homme
    Marie-Eve Nadeau
    France, Canada, 2017, 78’
    "À peau d’homme" évoque le parcours de Jean Lepage, dit « Papy », le dernier commis voyageur à faire le commerce de peaux et de fourrures avec les communautés amérindiennes du Québec. À la moitié du tournage, Papy a un accident et perd l’usage de la parole. Accompagné de son gendre, il se rend une dernière fois chez les Amérindiens afin de récupérer l’argent de ses ventes à crédit, et dire adieu à son métier qui disparaît sans que personne ne reprenne le flambeau.
    L’Affaire Dominici par Orson Welles
    Christophe Cognet
    France, 2000, 52’
    En 1955. Orson Welles réalise un document resté inachevé sur l’affaire Dominici.
    Après nous ne restera que la terre brûlée
    Delphine Fedoroff
    Belgique, 2014, 80’
    En avril 1986, dans la Centrale de Tchernobyl, survient l’une des plus grandes catastrophes écologiques : une explosion nucléaire d’une ampleur inégalée. Depuis, malgré le danger, dans un village proche de la Centrale, les habitants persistent à vivre sur leurs terres, à perpétuer leurs rites et leur culture.
    L’Arrière-pays
    Guy Olivier
    France, 1989, 45’
    Guy Olivier fixe sur la pellicule les rituels paysans.Il les observe comme on observe ce qu’on veut garder en mémoire à jamais. Pas de commentaires. Des images qui ont la sobriété, le poli, l’évidence des outils des champs.
    Les Belov
    Victor Kossakovsky
    Russie, 1992, 58’
    Les Bêtes
    Ariane Doublet
    France, 2001, 67’
    Bienvenue la chance
    Emmanuel Lautréamont, Gaspard Hirschi
    France, 2016, 86’
    Un turfiste abonné à la défaite décide de jouer son va-tout en achetant son propre cheval de course. Un ami dépressif se propose pour l’accompagner dans cette aventure de la dernière chance tandis qu’un coursier moustachu ne tarde pas à dénicher la perle rare. Comme on l’aurait parié, rien ne va se passer comme prévu. La vie, c’est pas du Monopoly.
    Chastie (Bonheur)
    Sergey Dvorstevoy
    Russie, 1995, 23’
    Le portrait étrange et intimiste d’une famille nomade perdue dans l’immensité de la steppe kazakh.
    Chronique vigneronne
    Jacqueline Veuve
    Suisse, 1999, 80’
    Comment, à partir du raisin, élabore-t-on du vin ? Le film relate, au rythme des quatre saisons qui constituent l’année vigneronne, le travail, les soucis et les joies d’une famille de vignerons-encaveurs, les Potterat de Cully (Lavaux, Suisse).