À la folie
    Wang Bing
    Japon, Hong Kong, France, 2013, 227’
    Un hôpital psychiatrique du sud-ouest de la Chine. Une cinquantaine d’hommes vivent en vase clos, dans le plus grand dénuement. Déviants, malades ou opposants, ils se heurtent quotidiennement à la violence de l’enfermement. Wang Bing les filme au plus près, faisant surgir quelques rais de tendresse dans ce sombre enfer.
    L’Adolescence au bord de la vie
    Christine François
    France, 1999, 90’
    Aliénations
    Malek Bensmail
    Algérie, 2004, 105’
    L’Algérie est un pays jeune, travaillé par une longue histoire. Le XXème siècle aura été celui de bouleversements historiques sans précédent qui ont affecté brutalement des sociétés, des cultures, remettant en cause des systèmes de valeur et de croyance qui s’étaient construits au cours des siècles.
    En s’attachant à suivre, au quotidien, médecins et malades à l’hôpital psychiatrique de Constantine, Aliénations est une tentative - modeste - de comprendre les souffrances que peuvent vivre, aujourd’hui, les Algériens confrontés à une crise aux aspects multiples : religieux, politiques, économiques, familiaux. Le film s’efforce de cerner le malaise social dominant en Algérie, de percevoir et de mettre en évidence les courants souterrains qui travaillent la société et alimentent sa crise.
    André parle
    Thomas Faverjon
    France, 2010, 23’
    André parle. André nous raconte son service militaire. André nous raconte le fameux jour où… André parle et raconte à son fils cette histoire et son fils accepte enfin de l’écouter.
    Arguments
    Olivier Zabat, 2019, 109’
    De très nombreuses personnes dans le monde doivent supporter d’entendre au quotidien des voix insistantes, agressives et hostiles, inaudibles pour nous. Arguments est une exploration à la fois rigoureuse et sensible des perceptions des "entendeurs de voix" et de leur projection de la sphère intime vers le monde extérieur. Le cinéaste rend compte d’une souffrance enfouie et d’un brouhaha chaotique souvent tues ; le film accompagne les outils intellectuels et les processus mis en œuvre pour les dévoiler, les gérer, leur donner forme et les mettre à bonne distance. Arguments n’aborde pas la "folie" selon sa rupture avec le réel, mais dans son rapport au réel. Tel qu’il est abordé dans le film, ce thème documentaire méconnu invite à une réflexion plus vaste sur la complexité de l’expérience humaine hors norme dans notre société et sur sa représentation avec le langage cinématographique et les moyens audiovisuels d’aujourd’hui.
    Ce qu’il reste de la folie
    Joris Lachaise
    France, 2014, 93’
    C’est à l’hôpital psychiatrique de Thiaroye, près de Dakar, que nous introduit la caméra de Joris Lachaise, en compagnie de l’écrivain et cinéaste Khady Sylla. À travers son expérience vécue de la maladie mentale et de ses traitements, le film cherche à explorer une histoire récente du Sénégal : l’indépendance du pays et la décolonisation de la psychiatrie.
    La Devinière
    Benoît Dervaux
    Belgique, 1999, 99’
    Le 18 février 1976, La Devinière, un lieu de psychothérapie institutionnelle, ouvrait ses portes à dix-neuf enfants réputés incurables, refusés par tous. Ni le sens commun, ni la psychiatrie, ni la pédagogie ne pouvaient les admettre, les reconnaître.
    Le Horla
    Jean-Daniel Pollet
    France, 1966, 38’
    Inferno
    Eskil Vogt
    France, 2002, 28’
    Abandonnant l’écriture et la vie conjugale pour les sciences occultes, l’écrivain suédois August Strindberg côtoie la folie vers la fin du XIXe siècle à Paris. Il relate cette expérience dans "Inferno". Un réalisateur délègue à un acteur une enquête autour des lieux désignés dans le livre de Strindberg.