Celles qui chantent
    Julie Deliquet, Sergei Loznitsa, Karim Moussaoui, Jafar Panahi
    Algérie, France, Iran, Ukraine, 2020, 75’
    D’un village iranien au Palais Garnier, d’un hôpital de Villejuif au Sud de l’Algérie, des voix s’élèvent…
    Quatre cinéastes, Julie Deliquet, Karim Moussaoui, Sergei Loznitsa et Jafar Panahi filment des chants de femmes et évoquent à leur façon le monde où vit chacune d’elle.
    Du jour au lendemain
    Danièle Huillet, Jean-Marie Straub
    France, 1996, 62’
    Éloge de la raison à travers l’histoire d’un couple qui rentre d’une soirée. Il a rencontré une amie de sa femme qu’il trouve magnifique et songe à la tromper. Elle va tenter de détourner ce projet à l’aide de diverses tactiques.
    Opéra en un acte d’Arnold Schoenberg. Livret : Max Blonda. 1929. Direction musicale : Michael Gielen.
    Indes Galantes
    Philippe Béziat
    France, 2020, 108’
    C’est une première pour 37 danseurs de krump, break, popping, voguing… Une première pour le metteur en scène, Clément Cogitore, et pour la chorégraphe, Bintou Dembélé. Et une première pour l’Opéra de Paris. En faisant dialoguer danse urbaine et chant lyrique, ils réinventent ensemble le chef-d’œuvre baroque de Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes. Des répétitions aux représentations publiques, c’est un bouillonnement artistique, une rencontre aux enjeux politiques et une aventure humaine qui se déploient sur la scène de l’Opéra Bastille.
    Médée à Nanterre
    Michel Follin
    France, 2000, 28’
    Le compositeur français Pascal Dusapin a composé son premier opéra sur un texte de Heiner Müller très acide basé sur le drame de Médée. Mis en scène par André Wilms, spécialiste du théâtre allemand depuis Brecht, l’opéra pèse sur les épaules d’une seule interprète. Tous les acteurs de cette nouvelle production commentant ce travail intense.