200 000 fantômes
    Jean-Gabriel Periot
    France, 2007, 10’
    Hiroshima, 1914-2006. Une méditation expérimentale autour du A-Bomb Dome, symbole de la destruction d’Hiroshima par la bombe atomique en 1945.
    Après nous ne restera que la terre brûlée
    Delphine Fedoroff
    Belgique, 2014, 80’
    En avril 1986, dans la Centrale de Tchernobyl, survient l’une des plus grandes catastrophes écologiques : une explosion nucléaire d’une ampleur inégalée. Depuis, malgré le danger, dans un village proche de la Centrale, les habitants persistent à vivre sur leurs terres, à perpétuer leurs rites et leur culture.
    AT(H)OME : d’après le travail photographique et une enquête de Bruno Hadjih
    Elisabeth Leuvrey
    Algérie, 2013, 53’
    Lus de cinquante ans après la fin de la guerre de libération, une cinéaste française et un photographe algérien nous ramènent en 1962 en plein Sahara. D’une zone désertique irradiée aux faubourgs d’Alger, ils suivent le parcours des retombées d’une explosion nucléaire.
    Au-delà du nuage
    Keiko Courdy
    Japon, France, 2013, 94’
    Fukushima est un monde parallèle. Vu de l’extérieur, tout a l’air normal. En dehors de la zone interdite des 20 km et des villes évacuées, la vie continue exactement comme avant. Mais ce n’est qu’une apparence. Le danger est invisible.
    La Bombe
    Peter Watkins
    Royaume-Uni, 1966, 50’
    En pleine guerre froide, l’URSS lance une attaque nucléaire sur la Grande-Bretagne. Ce "documentaire d’anticipation" construit à base de pseudo-images d’archives fut interdit de diffusion dans le monde entier jusqu’en 1985 par la BBC qui l’avait commandé.
    Le Cœur du conflit
    Judith Cahen, Masayasu Eguchi
    France, Japon, 2017, 79’
    Fable burlesque et politique où Judith et Masa, de Paris à Fukushima et Hiroshima, s’interrogent sur comment et pourquoi faire un film alors que la catastrophe menace.
    Demi-vie à Fukushima
    Francesca Scalisi, Marc Olexa
    Suisse, France, 2016, 61’
    Cinq ans après le désastre nucléaire de Fukushima, Naoto Matsumura, un agriculteur, vit une existence solitaire à l’intérieur de la zone rouge.
    Ici, le souffle du vent devient la mélodie de sa solitude qu’il combat en cultivant ses terres et en nourrissant son bétail.
    Into Eternity
    Michael Madsen
    Danemark, 2010, 75’
    A Onkalo, en Finlande, les hommes construisent pour la première fois un lieu de stockage permanent pour y déposer les déchets nucléaires et les isoler pendant 100 000 ans. S’adressant aux générations futures, Michael Madsen livre ici une sorte de documentaire « de science-fiction ».
    Fovea centralis
    Philippe Rouy
    France, 2014, 50’
    Floutées, bipées, tronquées mais publiques, les visioconférences tenues dans l’entreprise propriétaire de la centrale de Fukushima pendant la catastrophe témoignent d’une « évaporation de l’homme ».