À la vie
    Aude Pépin
    France, 2020
    Chantal Birman a dédié sa vie à la défense du droit des femmes et de l’avortement. Mais, à presque 70 ans, cette sage-femme libérale officier de la légion d’honneur, est sur le point de prendre sa retraite. Elle continue avec force et enthousiasme de sillonner le département du 93 et la petite couronne pour se rendre auprès de femmes qui viennent d’accoucher.
    Delphine et Carole, insoumuses
    Callisto Mc Nulty
    France, Suisse, 2018, 68’
    La rencontre entre l’actrice mythique Delphine Seyrig et l’artiste Carole Roussopoulos nous conduit au cœur du féminisme des années 1970. Caméra vidéo au poing, elles vont s’engager dans des combats radicaux avec insolence, intransigeance et beaucoup d’humour.
    Filles de mai
    Jorge Amat
    France, 2019, 94’
    29 femmes évoquent leur Mai 68. Elles racontent leur révolte et comment elles ont vécu les événements qui leurs ont fait prendre conscience du besoin d’émancipation féminine et comment elles se sont organisées pour lutter pour les droits des femmes.
    Filmmakers
    Julie Gayet, Mathieu Busson
    France, 2019, 68’
    Est-il plus difficile pour une femme de réaliser ? De trouver les financements ? D’être respectée par son équipe ? Son regard est-il différent ? Le cinéma a-t-il un sexe ? Ces questions, terriblement dans l’air du temps, nous les avions posées à 20 réalisatrices puis à 20 réalisateurs en France, à travers deux documentaires. Mais, depuis longtemps, il nous brûlait d’élargir nos frontières, pour interroger les cinéastes femmes à travers le monde. C’est chose faite aujourd’hui, et de l’Asie à l’Afrique en passant par l’Europe, toutes celles que nous avons rencontrées ont joué le jeu face à notre caméra. Toutes drôles, sincères, investies, concernées, toutes cherchant les meilleurs moyens d’exister dans un milieu régi de tout temps par les hommes. Toutes FilmmakErs, et témoins vivantes des dysfonctionnements toujours prégnant dans l’industrie du cinéma.
    Pygmalionnes
    Quentin Delcourt
    France, 2019, 95’
    Actrices, réalisatrices, productrices, scénaristes, cheffe-opérarices, agents d’artistes, exploitantes de cinéma, etc., elles sont toutes des Pygmalionnes. Qu’elles soient devant ou derrière la caméra, à l’aube des projets cinématographique ou responsables de leur distribution en salles, onze femmes inspirantes du cinéma français contemporain témoignent sans langue de bois de leur expérience d’une industrie qui fascine, véritable reflet d’une société en mouvement.
    Quebramar
    Cris Lyra
    Brésil, 2019, 27’
    Un groupe de jeunes lesbiennes de São Paulo part en voyage à la plage. En cette fin d’année, l’ambiance est à la fête, à l’amitié et à la musique. Bienveillantes les unes pour les autres, elles assument leurs corps, leurs souvenirs et leur liberté.
    Riposte féministe
    Marie Perennès, Simon Depardon
    France, 2022, 87’
    Élise à Brest, Alexia à Saint-Etienne, Cécile à Compiègne ou encore Jill à Marseille : elles sont des milliers de jeunes femmes à dénoncer les violences sexistes, le harcèlement de rue et les remarques machistes qu’elles subissent au quotidien. La nuit, armées de feuilles blanches et de peinture noire, elles collent des messages de soutien aux victimes et des slogans contre les féminicides. Certaines sont féministes de longue date, d’autres n’ont jamais milité, mais toutes se révoltent contre ces violences qui ont trop souvent bouleversé leurs vies. Le sexisme est partout, elles aussi !
    Les Vies de Thérèse
    Sébastien Lifshitz
    France, 2016, 55’
    Thérèse Clerc est l’une des grandes figures du féminisme militant. Du combat pour l’avortement à l’égalité des droits entre les hommes et les femmes en passant par les luttes homosexuelles, elle a été de toutes les batailles.
    Warrior Marks
    Pratibha Parmar
    Royaume-Uni, 1993, 52’
    Parties de Californie et d’Angleterre, Alice Walker et Pratibha Parmar sont aller du Sénégal à la Gambie rencontrer les femmes et les hommes qui pratiquent, subissent les mutilations sexuelles ou luttent contre. Elles dressent un réquisitoire documenté et nuancé en abordant avec rigueur l’histoire de ces pratiques et avec pudeur leur réalité.