68, mon père et les clous
    Samuel Bigiaoui, 2017, 84’
    Ouverte il y a 30 ans, en plein Quartier latin, la quincaillerie de mon père est un haut lieu de sociabilité. C’est aussi l’ancien terrain de jeu de mon enfance. Bricomonge va fermer. À l’heure de l’inventaire et des comptes, j’accompagne mon père dans les derniers moments du magasin. Et je cherche à comprendre ce qui a amené le militant maoïste qu’il était dans les années 1960-1970, intellectuel diplômé, à vendre des clous.
    Chers camarades
    Gérard Vidal
    France, 2003, 90’
    Combattre pour nos droits
    Frans Buyens
    Belgique, 1962, 60’
    Autre retour sur la longue grève de 1960, grève contre une loi démantelant l’acquis des droits sociaux. Un montage personnel et engagé des archives et des commentaires de l’époque.
    Déjà s’envole la fleur maigre
    Paul Meyer
    Belgique, 1960, 85’
    Déjà, les puits de charbon commencent à fermer, provoquant le chômage et condamnant l’économie de la région. Malgré la crise, les familles font face, et les enfants réinventent le bonheur au flanc des terrils.
    Les Dockers de Liverpool
    Ken Loach
    Royaume-Uni, 1996, 50’
    Le 28 septembre 1995, la Mersey Docks and Harbour Company a licencié 329 dockers et une bonne centaine de plus pour avoir observé le principe le plus élémentaire de solidarité : "Ne jamais franchir un piquet de grève".
    Elephant’s Dream
    Kristof Bilsen
    Belgique, 2014, 72’
    Elephant’s Dream présente un portrait fragile du Congo. Le film vous emmène dans la vie de trois personnages au sein d’institutions publiques. Les histoires sont ancrées dans l’héritage colonial alors que l’ombre de Mobutu plane toujours. Aux côtés des travailleurs, on se demande comment remettre l’Etat sur pied.
    Le Feu sacré
    Eric Guéret
    France, 2019, 93’
    Dans le Nord, l’aciérie Ascoval est menacée de fermeture. Les 300 salariés ont une année pour trouver un repreneur. Dans la chaleur des fours, sur les barrages routiers et jusqu’aux couloirs de Bercy, les ouvriers, la direction, et les responsables syndicaux refusent de se laisser submerger par cette violence mondialisée : l’usine est neuve, rentable, et parfaitement convertible dans une économie de développement durable. Ce sont les vies de ces hommes et femmes et de leurs familles qui sont en jeu. Leur ténacité et leur union feront leur force.
    Fils de LIP
    Thomas Faverjon
    France, 2007, 51’
    À trente ans, l’âge du conflit Lip, le réalisateur revient à Besançon, lieu de cette bataille historique pour l’autogestion ouvrière. Bataille personnelle aussi qui fut celle de ses propres parents. L’occasion d’un bilan édifiant.
    Fleurs de sureau
    Volker Koepp
    Allemagne, 2007, 90’
    Histoires de la région de Kaliningrad et de ses habitants : les désastres du chômage, les ravages de l’alcool laissent beaucoup d’enfants livrés à eux-mêmes, dans des paysages qui retournent à l’état sauvage. Jeux, rêves, entraide et farouche volonté de vivre résistent à un monde en déshérence.