Quand je veux, si je veux !
    Susana Arbizu, Henri Belin, Nicolas Drouet, Michaël Foucault
    France, 2018, 73’
    En France, une femme sur trois avorte au cours de sa vie. Une dizaine d’entre elles témoignent face caméra dans des jardins publics. Elles n’ont aucun point commun sinon d’avoir vécu l’expérience de l’avortement après le vote de la loi autorisant l’IVG, en France, en 1975, et d’assumer leur choix.
    Quand les filles flirtaient avec les dieux
    Damien Faure
    France, 2011, 51’
    Un portrait singulier de l’artiste Florence Reymond, qui fonde ses peintures sur le monde ambivalent de l’enfance, entre cruauté et innocence, entre poésie et barbarie. Scènes primitives ou mise en scène documentaire ?
    Quand les tomates rencontrent Wagner
    Marianna Economou
    Grèce, 2019, 72’
    Elias, petit village d’agriculteurs du centre de la Grèce, se meurt. Face à cette situation, deux cousins font équipe avec les grand-mères du village pour planter les graines de tomates qu’elles perpétuent depuis des siècles. La musique de Wagner les accompagne pour encourager les tomates à pousser. Ils parviennent à exporter aux quatre coins du monde des petits pots contenant des recettes à base de ces tomates biologiques. À la fois drôle et douce-amère, cette chronique nous rappelle l’importance de se réinventer en temps de crise et le pouvoir des relations humaines.
    Quatre nuits d’un rêveur
    Robert Bresson
    France, 1970, 90’
    Attendant le retour de son amant depuis trop longtemps, Marthe, lasse de la situation, décide de sauter dans la Seine du haut du Pont-Neuf. Jacques, un jeune peintre qui baladait non loin, l’en empêche. Les jeunes gens apprennent alors à se connaître et se donnent ainsi rendez-vous le lendemain.
    Les Quatre soeurs
    Claude Lanzmann
    France, 2017, 276’
    Paula Biren, Ruth Elias, Ada Lichtman, Hanna Marton, quatre noms et prénoms de femmes juives ; témoins et survivantes de la plus folle et de la plus impitoyable barbarie, et qui, pour cette seule raison, mais beaucoup d’autres encore, méritent d’être inscrites à tout jamais, dans la mémoire des hommes.
    La Quatrième génération
    François Caillat
    France, 1997, 80’
    "La Quatrième Génération" raconte l’histoire d’une famille mosellane ayant fait fortune dans le bois : son ascension, sa réussite, son déclin, entre 1870 et aujourd’hui.
    Le Quatuor des Possibles
    Edna Politi
    Suisse, 1992, 90’
    Entre documentaire et poème filmé, le film se présente comme une quête – une enquête – à partir du quatuor de Luigi Nono, Fragmente-Stille, an Diotima. Edna Politi nous en fait découvrir les zones d’ombres et les zones de lumière.
    Quatuor IV - Pascal Dusapin, discours sur la musique
    Michel Follin, 1998, 55’
    Que reste-t-il ?
    Ludivine Henry
    France, 2013, 11’
    Comment les histoires que l’on se raconte se transmettent-elles ? Comment appréhende-t-on son histoire familiale ? Qu’en reste-t-il ?