Fragments
    José Miguel Ribeiro
    Portugal, 2016, 18’
    Comment la guerre s’installe à l’intérieur des corps de ceux qui la subissent directement. Et comment, des milliers de kilomètres plus loin, des dizaines d’années plus tard, elle continue, tel un virus, à infecter d’autres êtres humains.
    Face Value
    Johan Van Der Keuken
    Pays-Bas, 1990, 120’
    Refusant la linéarité du récit, le cinéaste propose une véritable polyphonie des apparences, une cartographie de visages, reflet d’une Europe imaginaire et partielle, entre Londres, Marseille, Prague et Pays-Bas. La richesse de ce kaléidoscope est fascinante, servie par un travail sur l’image comme toujours remarquable.
    Fahavalo, Madagascar 1947
    Marie-Clémence Paes
    France, Madagascar, 2018, 90’
    À Madagascar en 1947, les rebelles insurgés contre le système colonial sont appelés fahavalo, « ennemis » de la France. Les derniers témoins évoquent leurs longs mois de résistance dans la forêt, armés seulement de sagaies et de talismans.
    Faibles amusements
    Jean-Claude Rousseau
    France, 2004, 36’
    Si c’était possible pour vous et pour moi, si ça vous convenait, c’est en fait le dimanche 15 qu’on pourrait se retrouver… et aller… aller au lac… juqu’à Bellagio. Je vous ai parlé de cet endroit ?
    Faire kiffer les anges
    Jean-Pierre Thorn
    France, 1996, 88’
    Depuis 15 ans, du Bronx aux Minguettes, dans les souterrains des villes et leurs banlieues, s’est imposé un mouvement artistique rebelle, le "Mouv’ Hip Hop" qui, à travers "graffs", "rap" et danse permet à toute une jeunesse exclue de dire : "J’existe ! ". Qui sont les danseurs de ce "mouv" ? Leurs parcours, leurs rages, leur rêves, leurs espoirs ? Qu’est-ce qui fait que toute une génération – qui se vit comme "grillée" – se reconnaît dans l’énergie particulière de cette culture ? D’où vient la beauté sauvage de ce langage des corps, passant aujourd’hui de la rue à la scène et bousculant tous les codes de la danse contemporaine ? Un voyage initiatique à la rencontre de quelques uns des personnages de cette aventure pour restituer une parole véritable – intime – à tous ceux que l’on n’entend plus d’ordinaire qu’à travers le prisme déformé des médias, lorsque brûle la banlieue au journal de 20 heures.
    Fantôme dans la ville
    Catalina Villar
    France, 1989, 15’
    Dans une cité de transit, à Créteil, deux jeunes beurs algériens ont passé leur enfance. L’un d’entre eux, malgré les difficultés, s’est intégré ; l’autre, né en France est en danger d’expulsion.
    Fata Morgana
    Markku Lehmuskallio, Anastasia Lapsui
    FinlandeFinlande, 2004, 54’
    Une superbe évocation de l’univers du peuple Tchouktche à travers des portraits de femmes décidées à réapprendre leur langue d’origine, des films ethnographiques du début du 20e siècle et, initiative rare dans un documentaire, la reconstitution de mythes en images d’animation.
    Faut pas croire
    Nicolas Theodor
    France, 2005, 18’
    S’éloigner de tout… pour se rapprocher de l’essentiel.Portrait documentaire de Roger qui habite une cahute retranchée au fond de la campagne dans le sud de la France. Curé défroqué de 78 ans, qui invite à réfléchir à une vie plus spirituelle et à se dégager des contingences matérielles et consuméristes.
    Faux et usage de faux
    Jacques Falck
    France, 1999, 52’
    En 1942, Adolfo Kaminski a 17 ans. Entraîné malgré lui dans la guerre, il fabrique de faux papiers et permet à des milliers d’individus d’échapper aux persécutions.