F For Fake!
    Orson Welles
    France, 1975, 85’
    Un film essai d’Orson Welles sur « le délicieux mensonge » de l’œuvre d’art, une variation sur les rapports du créateur avec sa création et « toute la vérité » sur un des plus grands faussaires, Elmyr de Hory.
    La Fabrique de l’homme occidental
    Gérald Caillat
    France, 1996, 75’
    Il ne suffit pas à la chair humaine de se reproduire, il faut à l’homme une raison de vivre. Cet essai philosophique pose la question du "sens" des choses et montre, face à l’insaisissable, les réponses fabriquées selon les schémas culturels occidentaux.
    Face Value
    Johan Van Der Keuken
    Pays-Bas, 1990, 120’
    Refusant la linéarité du récit, le cinéaste propose une véritable polyphonie des apparences, une cartographie de visages, reflet d’une Europe imaginaire et partielle, entre Londres, Marseille, Prague et Pays-Bas. La richesse de ce kaléidoscope est fascinante, servie par un travail sur l’image comme toujours remarquable.
    Fahavalo, Madagascar 1947
    Marie-Clémence Paes
    France, Madagascar, 2018, 90’
    À Madagascar en 1947, les rebelles insurgés contre le système colonial sont appelés fahavalo, « ennemis » de la France. Les derniers témoins évoquent leurs longs mois de résistance dans la forêt, armés seulement de sagaies et de talismans.
    Faibles amusements
    Jean-Claude Rousseau
    France, 2004, 36’
    Si c’était possible pour vous et pour moi, si ça vous convenait, c’est en fait le dimanche 15 qu’on pourrait se retrouver… et aller… aller au lac… juqu’à Bellagio. Je vous ai parlé de cet endroit ?
    Faire kiffer les anges
    Jean-Pierre Thorn
    France, 1996, 88’
    Depuis 15 ans, du Bronx aux Minguettes, dans les souterrains des villes et leurs banlieues, s’est imposé un mouvement artistique rebelle, le "Mouv’ Hip Hop" qui, à travers "graffs", "rap" et danse permet à toute une jeunesse exclue de dire : "J’existe ! ". Qui sont les danseurs de ce "mouv" ? Leurs parcours, leurs rages, leur rêves, leurs espoirs ? Qu’est-ce qui fait que toute une génération – qui se vit comme "grillée" – se reconnaît dans l’énergie particulière de cette culture ? D’où vient la beauté sauvage de ce langage des corps, passant aujourd’hui de la rue à la scène et bousculant tous les codes de la danse contemporaine ? Un voyage initiatique à la rencontre de quelques uns des personnages de cette aventure pour restituer une parole véritable – intime – à tous ceux que l’on n’entend plus d’ordinaire qu’à travers le prisme déformé des médias, lorsque brûle la banlieue au journal de 20 heures.
    Falaknâz
    Sahar Salahshoor
    Iran, 2015, 59’
    Falaknâz, une femme à la force de caractère étonnante, vit avec ses deux filles dans un petit village de l’ouest de l’Iran. Depuis les nombreuses activités agricoles jusqu’aux élections, le film rend compte, au fil des saisons, de la vie quotidienne de la famille.
    Le Familistère
    Catherine Adda
    France, 1997, 26’
    Dans la seconde moitié du XIXème siècle, à Guise, l’industriel André Godin imagine pour ses ouvriers, dans la lignée des phalanstères de Charles Fourier, un habitat communautaire aux allures de palais.
    A Family Affair
    Tom Fassaert
    Pays-Bas, Danemark, Belgique, 2015, 115’
    "Je suis le fils d’une mère portant un masque". C’est ainsi que parle le père du réalisateur Tom Fassaert à propos de sa mère, Marianne Hertz. Le jour de ses 30 ans, Tom Fassaert reçoit une mystérieuse lettre de sa grand-mère. Elle l’invite à la rejoindre en Afrique du Sud.