Qui a tué Ali Ziri ?
Luc Decaster
France, 2015, 91 min

Qui a tué Ali Ziri ?, Luc Decaster, France, 2015, 91’

Synopsis

Ali Ziri, 69 ans, décède en 2009 après son interpellation par la police à la suite d’un contrôle routier à Argenteuil. "Arrêt cardiaque d’un homme au cœur fragile", déclare le Procureur de Pontoise. Deux mois plus tard, l’institut médico-légal révèle 27 hématomes sur le corps d’Ali Ziri.

Ali Ziri, un homme de 69 ans, décède le 11 juin 2009 après son interpellation par la police nationale à la suite d’un contrôle routier à Argenteuil. « Arrêt cardiaque d’un homme au cœur fragile », déclare le Procureur de Pontoise. Appuyant la famille qui vit en Algérie, un collectif d’Argenteuillais demande une contre-expertise. Deux mois plus tard l’institut médico-légal révèle 27 hématomes sur le corps d’Ali Ziri.
Pendant cinq années, le cinéaste a suivi les pas de ceux qui demandent « Justice et vérité » après cette mort, ignorée des médias, mais que certains considèrent comme un lynchage digne des pires périodes de l’histoire.

À propos du film

De nouveau donc, après On est là (2012) ou Rêve d’usine (2001), Luc Decaster s’attaque au thème de la lutte. De nouveau, dans ce documentaire, il s’en va filmer des situations et des gens qui sont communément l’objet des caméras journalistiques, et donc du formatage médiatique. 

De nouveau, il réalise une œuvre lumineuse, qui renouvelle la représentation d’un monde qu’il connaît bien pour y vivre depuis des années : celui de la périphérie urbaine, dont Argenteuil est ici fait étendard. Le cinéaste affirme lui-même qu’il « filme le quotidien des oubliés de l’histoire, ceux à qui la presse ne s’intéresse qu’à la suite d’un évènement qui peut faire spectacle, attirer des clients spectateurs ». Incontestablement, le film leur rend un bel hommage.

Benjamin Chevallier - leblogdocumentaire.fr

 

Mon engagement ne s’exprime pas seulement dans mes choix de filmer des ouvriers licenciés, des personnes sans-papiers ou des victimes de violences policières. Il s’affirme dans mon indépendance et particulièrement dans mes choix formels. 

Je tiens par exemple à ce que les personnages filmés puissent s’exprimer pleinement en tant qu’individus, avec toutes leurs capacités gestuelles et créatives. Ceci m’oblige à consacrer du temps à chacun, pour chacun. Et plus tard, en montage avec Claire Atherton, nous aimons préserver des plans intégralement dans leur durée. Ces temps d’un réel non découpé permettent, à travers les gestes et les mots, que se dévoile une personnalité ou une situation. Ce sont ces longs plans séquences qui peuvent laisser au spectateur le plaisir de découvrir, puis d’imaginer d’autres choses, au-delà des personnages, qui le concernent plus intimement.

Extrait d’un entretien avec Luc Decaster pour le dossier de presse

Générique

Titre

Qui a tué Ali Ziri ?

Réalisateurs

Luc Decaster

Image

Luc Decaster

Son

Luc Decaster

Montage

Claire Atherton

Distribution

Zeugma Films

Pays

France

Année

2015

Sortie nationale

Mercredi 7 octobre 2015