Primate
Frédérick Wiseman
États-Unis, 1974, 105 min

Primate, Frédérick Wiseman, États-Unis, 1974, 105’

Synopsis

Les activités du centre de recherche zoologique sur les singes de Yerkes sont passées en revue sous l’½il du célèbre documentariste américain. Description du comportement sexuel et psychomoteur des animaux, expériences sur leurs réactions en situation d’apesanteur, et autres opérations chirurgicales sont filmées sans commentaire.

À propos du film

Wiseman “ voit ” la souffrance des primates, en même temps que les gestes précis des chirurgiens. Ces corps impuissants, malmenés, utilisés rappellent à l’évidence l’univers concentrationnaire. (…) C’est le moment que choisit Wiseman pour révéler l’enjeu de ces travaux. (…) Il s’agit de comprendre (entre autre) ce qui s’est passé il y a quelques dizaines de millions d’années, quand l’ancêtre de l’Homme a commencé de se relever pour marcher. (…) Ces hommes, ces femmes qui disposent des corps des primates, c’est l’Homme occidental avec ses rapports de classe, de race, c’est l’Homme primitif qui a dominé son voisin. Il y a une scène extrêmement révélatrice. Un chirurgien soulève un orang-outang sur la table d’opération. Il prend dans ses bras la bête endormie, que l’on voit de dos. Une moitié du corps de l’animal a été rasée. Cette moitié qui révèle la peau est très exactement celle d’un être humain. Vision saisissante, qui dit l’histoire de la famille, l’Ordre des pouvoirs et la violence exercée par des vivants sur d’autres.
Catherine Humblot, “Primates” ou l’exercice du pouvoir Le Monde, 19-20 juillet 1998.

Générique

Titre

Primate

Réalisateurs

Frédérick Wiseman

Production

Pays

États-Unis

Année

1974