Le Passeur
Raphaëlle Aellig Régnier
Suisse, 2004, 52 min

Le Passeur, Raphaëlle Aellig Régnier, Suisse, 2004, 52’

Synopsis

Eusebio Sanchez est employé des Pompes funèbres de la ville de Genève depuis près de trente ans.

Eusebio Sanchez est employé des Pompes funèbres de la ville de Genève depuis près de trente ans. Il habille et s’occupe de ces corps dont la vie vient à peine de s’échapper. À peine. La mort. Le mot jamais. Le mot toujours… Si la mort était un son, il serait peut-être celui d’un corps qui heurte le fond d’un cercueil… Un bruit sans écho, définitif.
Ce film nous plonge dans cet univers que la société cherche à occulter comme pour nier la finitude. Pourtant, des hommes qui n’ont pas choisi ce métier, affrontent la mort brute. Ils transportent, ils habillent, ils veillent sur ces personnes qu’ils n’ont pas connues de leur vivant, il a fallu la mort pour qu’ils se rencontrent.
Ce film capte la difficulté, la solitude mais aussi et surtout la part d’humanité de ce travail, une humanité dérangeante, troublante mais une humanité à part entière, celle des vivants face au mort. Le passeur dévoile ce lieu où ceux qu’on appelle les "croque-morts" se retrouvent seuls, les yeux grand ouverts sur la condition humaine, sur ce scandale et ce mystère que restera à jamais la mort.

Générique

Titre

Le Passeur

Réalisateurs

Raphaëlle Aellig Régnier

Production

RaR Film

Pays

Suisse

Année

2004