Nusrat Fateh Ali Khan : le dernier prophète
Jérôme De Missolz
France, 2001, 59 min

Nusrat Fateh Ali Khan : le dernier prophète, Jérôme De Missolz, France, 2001, 59’

Synopsis

Descendant d’une famille de musiciens pakistanais qui a brillé dans l’interprétation du qawwali (chant soufi) pendant 600 ans, Nusrat Fateh Ali Khan est devenu une véritable star internationale, mêlant son art traditionnel aux rythmes “house” ou “funky”, il a joué avec Massive Attack, ou Eddi Vedder et a contribué à de nombreuses bandes originales de films.

Nusrat Fateh Ali Khan est le dernier descendant d’une famille de musiciens pakistanais qui a régné sur le qawwali (chant soufi) pendant 600 ans. Les soufis traduisent leur croyance dans l’Islam grâce à la poésie, la musique et le chant, par lequels ils élèvent l’âme du public en le conduisant à l’état de transe.
J’ai découvert le Salon de Musique, espace théâtral et mystique, véritable tombeau coupé du réel. C’est ici que j’ai décidé d’approcher la réalité intime et spirituelle du musicien.
J’ai souhaité approcher la dimension "world" de l’artiste, remixé à la sauce house et funky en Angleterre, et ainsi aborder la question d’un art tiraillé aujourd’hui entre prosélytisme et commerce.
Le film est construit sur un rapport dialectique dehors-dedans permettant d’installer en parallèle du Salon de Musique, d’autres lieux, d’autres vécus, d’autres résonances, un chauffeur de taxi new-yorkais, le chanteur Peter Gabriel […] et Michael Brook, producteur canadien, lors de sa visite au "dernier prophète".

Générique

Titre

Nusrat Fateh Ali Khan : le dernier prophète

Réalisateurs

Jérôme De Missolz

Production

France Supervision
La Sept ARTE
France 2
Image ressource
Morgane Productions

Distribution

Morgane Productions

Pays

France

Année

2001