Nage libre
Annie Tresgot
France, 1996, 27 min

Nage libre, Annie Tresgot, France, 1996, 27’

Synopsis

Portrait d’une jeune championne de natation qui prépare les Jeux Olympiques d’Atlanta. A travers ce portrait, on découvre la vie austère de ces athlètes de haut niveau, la monotonie de l’entraînement, ainsi que la solitude particulière de ce sport où l’on est seul, comme enfermé dans l’élément liquide.

Sport par excellence, la natation n’est-elle pas la plus ingrate discipline ? Quelle passion secrète peut motiver les athlètes de la natation ? Le film s’attache à Bérénice Lortet, membre du Racing Club de France, qui joue sa dernière chance de sélection aux Jeux Olympiques de 96 lors des championnats de France à Dunkerque. Le film montre le travail d’entraînement du nageur de haute compétition, répétitif et rigoureux, les allers et retours dans le bassin, les conseils de l’entraîneur qui fait travailler les gestes au millimètre. Âgée de 23 ans, Bérénice redoute la fin de sa vie d’athlète et le “sevrage” physique d’un corps profilé par et pour l’eau : la fin de ce contact sensuel entre l’élément chaud et la peau épilée, rasée pour mieux glisser ; la fin de cette sensation unique, privilégiée, d’appartenir au monde aquatique.

Générique

Titre

Nage libre

Réalisateur

Annie Tresgot

Production

La Sept ARTE
Ex Nihilo

Distribution

Doc & Film international

Pays

France

Année

1996