Les mots et la mort
Bernard Cuau
France, 1995, 52 min

Les mots et la mort, Bernard Cuau, France, 1995, 52’

Synopsis

Prague au début des années cinquante, après la prise du pouvoir par les communistes et les débuts de la guerre froide, devient la ville de l’oubli. Entre les réalités du pays et la propagande, l’écart se fait de plus en plus grand.

Prague au début des années cinquante, après la prise du pouvoir par les communistes et les débuts de la guerre froide, devient la ville de l’oubli. Entre les réalités du pays et la propagande, l’écart se fait de plus en plus grand. La politique devient une gigantesque entreprise de mise en scène. Images et mots ne servent pas principalement à mentir, mais surtout à inventer un monde fictif qui vient se plaquer sur le monde réel. Le point culminant de cette disjonction sera le procès fait à Joseph Slansky, ex-premier ministre, ex-premier secrétaire du Parti, en 1952, organisé comme une cérémonie parfaite. À travers de très riches images d’archives de l’époque, parfois inédites, et des prises de vues dans Prague aujourd’hui, le film invite à un retour sur un passé qui ne se laisse pas oublier.

Générique

Titre

Les mots et la mort

Réalisateurs

Bernard Cuau

Pays

France

Année

1995

Distinctions

  • - 1997 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques