Letters Home
Chantal Akerman
France, 1986, 60 min

Letters Home, Chantal Akerman, France, 1986, 60’

Synopsis

Captation d’un spectacle mis en scène par François Merle en 1984.
"11 février 1963, Sylvia Plath, poétesse américaine, trente ans, mariée, deux enfants, se donne la mort. Une longue et minutieuse correspondance la reliait jusque-là à sa mère. Alors que Chantal Akerman théâtralise le cinéma, elle a, ici, dû cinématographier le théâtre.

Captation d’un spectacle mis en scène par François Merle en 1984.
"11 février 1963, Sylvia Plath, poétesse américaine, trente ans, mariée, deux enfants, se donne la mort. Une longue et minutieuse correspondance la reliait jusque-là à sa mère. François Merle avait monté un spectacle en 1984 autour de cette correspondance, cantate à deux voix où celle de la mère et celle de la fille se confondaient, se répondaient, se séparaient ou se cherchaient.
Chantal Akerman a suivi ce chemin, de la folie à la mort, chemin constamment balisé par cet échange de voix fragiles, où se dit la difficulté d’écrire, les douleurs et les bonheurs de la vie d’amante et de mère. .. Il y a dans ce film vidéo une telle intensité de regard, un tel désir d’échanger des mots qui réconfortent, et aussi une telle volonté de meurtrissure, que les images, que les sons, croisés les uns aux autres, finissent par faire mal. De ces incessants croisements naît une émotion qu’il est difficile de contenir". Antoine de Baecque, "Cahiers du cinéma" n° 399, septembre 1987.

Générique

Titre

Letters Home

Réalisateurs

Chantal Akerman

Pays

France

Année

1986