La Quatrième génération
François Caillat
France, 1997, 80 min / Couleur

La Quatrième génération, François Caillat, France, 1997, 80’

Synopsis

"La Quatrième Génération" raconte l’histoire d’une famille mosellane ayant fait fortune dans le bois : son ascension, sa réussite, son déclin, entre 1870 et aujourd’hui.

"La Quatrième Génération" raconte l’histoire d’une famille mosellane ayant fait fortune dans le bois : son ascension, sa réussite, son déclin, entre 1870 et aujourd’hui.

Cette saga familiale est emblématique parce qu’elle reflète l’aventure d’une région et les aléas de sa prospérité. Elle révèle aussi une étrange destinée nationale : celle de tous les Lorrains qui ont vécu cinq fois écartelés entre leur identité française et leur annexion à l’Allemagne.
La quatrième génération est celle qui vient après : lorsque tout est joué et qu’il ne reste que le souvenir.

À propos du film

“La quatrieme génération” raconte l’histoire de ma famille, une famille de Moselle qui fit commerce du bois à partir de 1870 et vit arriver son déclin un siècle plus tard. C’est aussi, à travers cette saga familiale, un film sur l’identité d’une région : La Lorraine, plusieurs fois annexée par l’Allemagne et reconquise par la France. J’aurais pu être allemand, commerçant ; je suis français, j’ai à peine connu l’entreprise avant qu’elle disparaisse…
De cette histoire centenaire, je ne savais rien. Je suis retourné en Moselle filmer les lieux de mon enfance, j’ai fouillé dans les anciens documents, j’ai écouté tous ceux qui participèrent à l’entreprise familiale : ma mère, mes tantes, les forestiers et bûcherons, les quelques survivants…
Souvenirs de trois guerres passées, souvenirs d’une époque où tout semblait s’inscrire dans la pérennité, souvenirs des trois générations précédentes d’où jaillissent les secrets et mystères des uns et des autres…
Ils me donnent à voir ce qu’il y a de plus fragile et de plus tangible dans l’histoire d’une famille, le fil d’où je viens.
François Caillat

Générique

Titre

La Quatrième génération

Réalisateur

François Caillat

Auteur

François Caillat

Image

Jacques Besse

Montage

Jean-Pierre Pruihl
Emmanuelle Thibault

Distribution

Documentaire sur grand écran

Pays

France

Année

1997

Distinctions

1998 : Cinéma du réel - Paris (France) - Prix Louis Marcorelles- Ministère des Affaires étrangères