L’Heure de la piscine
Valérie Winckler
France, 1995, 28 min / Couleur

L’Heure de la piscine, Valérie Winckler, France, 1995, 28’

Synopsis

Entre enfance et adolescence, des jeunes se confient au bord de la piscine. L’eau révèle les appréhensions, les blocages, les enthousiasmes, l’épanouissement. Grâces et maladresses, envols et craintes au fil de l’eau.

Images limpides, fluidité des mouvements, éclat de Ia couleur, c’est d’abord ce que le spectateur perçoit de ce film de Valérie Winckler photographe venue au cinéma : mais ce bain où joue la transparence des silhouettes est un bain révélateur. Ces corps graciles sont habités par de graves questions : l’attente de l’amour, le désir de réussite, la peur de l’avenir… Le passage à l’adolescence est fait d’hésitations, d’interrogations, d’envols et de craintes.
À quoi rêvent les jeunes gens et les jeunes filles d’un lycée de la région parisienne en 1995 ? Un film qui a la grâce d’un pastel.

À propos du film

"On pourrait presque dire que “L’heure de la piscine” est l’aboutissement d’un travail photographique. Il a été conçu, puis réalisé à la fin d’une période de 4 ans pendant laquelle j’ai suivi dans leur passage de l’enfance à l’adolescence, de la 6ème à la 3ème, les élèves de deux collèges de la région parisienne. Photographe, j’ai toujours été intéressée par le lien de l’image et de la parole. (…) Pour “L’heure de la piscine” l’idée de tourner en film était évidente puisque le mouvement des corps est un des éléments essentiels de ce passage de l’enfance à l’adolescence. (…) Et, en filmant, je retrouvais une parenté avec la photographie qui n’est pas une technique mais une façon d’être dans l’approche du sujet et dans la distance que l’on a par rapport à lui. J’avais un gros avantage qui était de bien connaître les élèves de 3ème que j’avais photographiés et enregistrés. Je ne connaissais pas les élèves de 6ème mais, habitués à me voir dans le collège, enthousiasmés aussi que l’on s’intéresse à eux, j’ai pu avoir avec eux des rapports d’une étonnante spontanéité." Valérie Winckler

Générique

Titre

L’Heure de la piscine

Réalisateur

Valérie Winckler

Image

Henri Alliet
Anne-Claire Molcard
Valérie Winckler

Son

Michel Martin

Montage

Véronique Lebars

Production

Canal Plus
Trans Europe Film

Distribution

Documentaire sur grand écran

Pays

France

Année

1995

Distinctions

1997 : Scam - Paris (France) - Prix Jean Lods - jeunes talents