Kyoto, mon amour
Christian Merlhiot
France, 2001, 22 min / Couleur

Kyoto, mon amour, Christian Merlhiot, France, 2001, 22’

Synopsis

Les propos d’une lettre imaginaire sous-titrent des plans d’une ville japonaise et du désert marocain. Cette distance géographique abrite plus d’une histoire : un amour en fuite, une passion naissante et quelques souvenirs d’un lointain émoi.

"En voyage, ces pensées enfouies me heurtent soudain. Plus moyen d’y échapper. Deux aventures m’agitent obstinément, celle d’un amour en fuite qui ne cesse de raviver les cicatrices qu’il a laissées et celle d’une passion renaissante qui suit immanquablement le même chemin semé de pièges." Christian Merlhiot

Le commentaire traité en sous-titres et le savant montage musical gratifient cette supposée crise d’un bercement salvateur, d’une tendre adhésion aux états amoureux. La poésie l’emporte sur le pathos pour le plus grand plaisir du spectateur, qui aimerait connaître de tels balancements du cœur.

Générique

Titre

Kyoto, mon amour

Réalisateur

Christian Merlhiot

Image

Christian Merlhiot

Son

Christian Merlhiot

Montage

Christian Merlhiot

Production

GREC

Distribution

Documentaire sur grand écran

Pays

France

Année

2001