Kippour
Amos Gitaï
Israël, 2000, 123 min

Kippour, Amos Gitaï, Israël, 2000, 123’

Synopsis

À propos du film

"La guerre que je montre est dans le feu de l’action mais sans affrontements et sans ennemis. C’est l’arrière-front. Le ramassage des débris de la guerre, son résultat ; la façon dont elle transforme les gens et les rend presque mutiques. Montrer cette activité concrète, laconique, évite la glorification de la guerre." Amos Gitaï
"Tout au long du film, le spectateur est tenu en haleine par cette question absurde : sommes-nous dans la guerre ou bien est-elle cette réalité qui se passe à côté, hors-champ, ou vient juste d’avoir lieu avant que la caméra y soit ? On ne saura jamais vraiment avant de réaliser que cette incertitude est la vérité la plus profonde de la guerre, comme rarement film l’a montrée, avec une force et une intensité à couper le souffle. (…) Le principe de filmage de la guerre dans Kippour est simple, limpide. Privilégier la durée réelle (…), faire de la caméra une personne supplémentaire qui marche à côté des soldats, court, elle aussi, derrière les autres pour grimper dans l’hélico sur le point de décoller (…). Le spectateur est à l’intérieur de la guerre tout en restant à l’extérieur du groupe, les accompagnant à distance. Jamais le film n’alimente chez le spectateur le fantasme de faire corps avec eux." Charles Tesson, Cahiers du Cinéma, n°549, septembre 2000

Générique

Titre

Kippour

Réalisateurs

Amos Gitaï

Image

Renato Berta

Son

Cyril Holtz
Alex Claude
Eli Yarkoni

Montage

Kobi Netanel

Pays

Israël

Année

2000

Distinctions

  • Festival de Cannes 2000 - Sélection officielle, en compétition
    Prix François Chalais
    Telluride Film Festival 2001
    New York Film Festival 2001