Journal de Rivesaltes 1941-42
Jacqueline Veuve
Suisse, 1987, 77 min / Couleur, noir et blanc

Journal de Rivesaltes 1941-42, Jacqueline Veuve, Suisse, 1987, 77’

Synopsis

D’août à octobre 1942, plus de 2250 Juifs dont 110 enfants furent déportés du camp de Rivesaltes à Auschwitz. Friedel Bohny-Reiter, infirmière du Secours Suisse aux Enfants, travailla dans ce camp.Le film se propose de suivre cette infirmière sur les lieux restés intacts, et à travers le journal qu’elle ne cessa d’écrire pendant ces années noires.

D’août à octobre 1942, plus de 2250 Juifs dont 110 enfants furent déportés du camp de Rivesaltes, à Auschwitz via Drancy. Friedel Bohny-Reiter, infirmière du Secours Suisse aux Enfants, travailla dans ce camp d’internement. Dirigé par des Français comme beaucoup d’autres en France non-occupée, ce camp militaire converti en 1941 en camp de transit, regroupait les populations juives, tziganes et espagnoles résidentes ou réfugiées en zone libre. Grâce à cette jeune Bâloise, de nombreux enfants furent sauvés d’une mort certaine. Le film se propose de suivre cette infirmière sur les lieux restés intacts, et à travers le journal qu’elle ne cessa d’écrire pendant ces années noires.

À propos du film

"De ce pan oublié de l’histoire, Jacqueline Veuve a fait un film discret. Le constat calme et précis d’une douleur irréductible, non partageable, sans cesse travaillée par sa propre disparition. […] C’est que tout, ici, est traité sur un mode mineur, sans fulgurances incantatoires, sans déclamations indignées. Et ce profil bas, tout en persévérance et en modestie, finit par devenir indispensable." Olivier Joyard, Cahiers de Cinéma (décembre 1997)

Générique

Titre

Journal de Rivesaltes 1941-42

Réalisateur

Jacqueline Veuve

Production

Aquarius Films

Distribution

Documentaire sur grand écran

Pays

Suisse

Année

1987

N° de visa

93613