Je suis venue te dire
Laetitia Masson
France, 1997, 24 min / Couleur

Je suis venue te dire, Laetitia Masson, France, 1997, 24’

Synopsis

Dans ce récit d’une rupture, Laetitia Masson s’expose doublement en abordant la forme du journal et le thème de l’homosexualité. Exercice périlleux qu’elle réussit avec brio, profitant de toutes les libertés de traitement qu’autorise le genre.

Alors qu’elle bénéficie déjà d’une certaine reconnaissance dans le domaine du cinéma fictionnel, Laetitia Masson dans ce court-métrage, récit d’une rupture, s’expose doublement en abordant la forme du journal et le thème de l’homosexualité. Exercice périlleux qu’elle réussit avec brio, profitant de toutes les libertés de traitement qu’autorise le genre - dans la construction, le filmage et le mélange de différents supports - et dépassant l’impudeur du sujet par la sincérité de son auto-analyse.

À propos du film

Entretien avec Laetitia Masson pour Libération (7 septembre 1998)
Pourquoi un journal intime ?
L.M. : J’avais de l’argent pour faire un court-métrage et j’avais envie de m’adresser à une personne en particulier. Je voulais m’engager à fond. C’est d’abord une lettre d’amour à une fille. Mon geste était sincère mais je ne vous raconte pas comment ce geste a été pris par la personne. Je me suis fait renvoyer le film à la gueule. Je voulais aussi partir de l’intime pour rejoindre l’universel. J’aime la forme du journal. J’aime le journal de Pavese. Quand ce type dit les choses les plus mesquines sur ses sentiments, qu’est-ce que c’est beau de rejoindre cette humanité-là. Je me suis dit : « Essayons de suivre cette voie, de le faire pour de vrai », même si je fais aussi de la fiction avec mes émotions. C’est un vrai plongeon vers les autres, tout ce qui me fait peur.
Lire la suite…

Générique

Titre

Je suis venue te dire

Réalisateur

Laetitia Masson

Image

Caroline Champetier
Laetitia Masson

Son

Laurent Thomas
Pascal Rousselle
Xavier Vauthrin

Montage

Jean-Pierre Pruihl

Production

Killers Film
Cuel Lavalette Production

Distribution

Documentaire sur grand écran

Pays

France

Année

1997