Je me suis mis en marche
Martin Verdet
France, 2015, 70 min

Je me suis mis en marche, Martin Verdet, France, 2015, 70’

Synopsis

Dans les années 1980, Franck Venaille se découvre malade. Il décide de voyager le long de l’Escaut, pour tremper ses mains à la source et en rapporte le poème épique La Descente de l’Escaut. Le réalisateur Martin Verdet découvre ce texte par l’intermédiaire de Laurent Ziserman, ami comédien qui rêve de le jouer.

Dans les années 1980, Franck Venaille se découvre malade. Il décide de voyager le long de l’Escaut, pour tremper ses mains à la source et en rapporte le poème épique La Descente de l’Escaut. Le réalisateur Martin Verdet découvre ce texte par l’intermédiaire de Laurent Ziserman, ami comédien qui rêve de le jouer.
Naît Je me suis mis en marche : road-movie en huis-clos, tout à la fois « adaptation documentaire » du poème, portrait de Franck Venaille hier et aujourd’hui, récit épique racontant cette histoire extraordinaire d’un homme malade remontant un fleuve sur quatre-cent cinquante kilomètres, et film intimiste qui voit le même homme tourner en rond dans son bureau pour parvenir à traduire cette marche en un somptueux flot de mots. Double démarche du poète et du cinéaste : interroger la création comme un acte physique et l’œuvre comme un corps qui ne vieillit pas au même rythme que celui du créateur – cette terrible impossibilité : être et avoir été.

Générique

Titre

Je me suis mis en marche

Réalisateur

Martin Verdet

Pays

France

Année

2015