Ian Palach
Raymond Depardon
, 1969, 12 min

Synopsis

Le 16 janvier 1969, Ian Palach s’immole par le feu à Prague pour protester contre l’invasion de la Tchécoslovaquie en aout 1968… Raymond Depardon réalise son premier court-métrage en filmant l’hommage qui lui est rendu.

"Ian Palach se passe en pleine guerre froide. Les événements de Tchécoslovaquie se sont déroulés six mois auparavant. Avec deux amis journalistes, on venait d’arriver en Tchécoslovaquie en passant par Nuremberg… J’avais deux caméras, je ne sais plus lesquelles, une Arriflex je crois, mais je sais que j’ai tourné. Tout le monde s’est arrêté comme ça, pendant une minute sur la place Wenceslas. C’était très impressionnant. J’avais des bobines de deux-trois minutes. J’ai fait quelques plans fixes et j’ai pensé, je me souviens que j’ai pensé à Marienbad, « L’année dernière à Marienbad », parce que les gens étaient arrêtés dans l’escalier du métro, ils ne bougeaient plus, comme des statues, et c’est vrai que c’était une vraie minute, impensable en France, c’était une vraie minute où tout le poids de l’oppression du système était là… Je dois dire que c’est un peu un miracle aussi et une chance d’avoir filmé cette première minute de silence… " Raymond Depardon, propos recueillis par Bertrand Loutte pour Court-Circuit (le magazine), Arte, mars 2004.

Générique

Titre

Ian Palach

Réalisateur

Raymond Depardon

Année

1969