I’ll be your eyes, You’ll be mine
Stephen Dwoskin, Keja Ho Kramer
France, 2007, 47 min / Couleur

I’ll be your eyes, You’ll be mine, Stephen Dwoskin, Keja Ho Kramer, France, 2007, 47’

Synopsis

Un film, né de la collaboration entre Stephen Dwoskin et Keja Ho Kramer, qui mêle les points de vue, les expériences et les images, pour voir Robert Kramer plus clairement

Stephen Dwoskin et Keja Ho ont parlé de faire un film ensemble. Un film en collaboration qui mêlerait les points de vue, les expériences, les images, pour voir Robert Kramer plus clairement. Dans la collaboration avec Stephen Dwoskin, il s’agissait de trouver un langage à partir du matériel des archives de Robert Kramer et des rushes de tournage, et d’avoir un dialogue en images. Le film s’est attaché à découvrir de nouvelles facettes de Robert Kramer, les moins attendues et qui le révéleraient d’une manière différente de ce qui est connu de son personnage public.

À propos du film

"Les Yeux de l’un de l’autre est un objet étrange et poétique, une sorte de tombeau cinématographique de Robert Kramer nourri de nombreuses réminiscences et empreint de tout ce que celui-ci affectionnait : le partage, l’impératif de penser par soi-même et de ne jamais trahir ses rêves. Entre l’image mortuaire du cinéaste et celle de la boîte qui contient ses cendres, Keja Ho Kramer, affublée du chapeau de son père, passe et raccorde avec la légèreté joyeuse d’un fantôme, rendant au cinéaste le plus bel hommage filial qui se puisse être : celui de sa survie." Jacques Mandelbaum, Le Monde

 

Générique

Titre

I’ll be your eyes, You’ll be mine

Réalisateur

Stephen Dwoskin
Keja Ho Kramer

Image

Keja Ho Kramer

Son

Keja Ho Kramer

Montage

Stephen Dwoskin
Keja Ho Kramer

Production

Keja Ho Kramer

Distribution

Documentaire sur grand écran

Pays

France

Année

2007