Les Gardiens du temps perdu
Diala Kachmar
Liban, Émirats arabes unis, 2013, 110 min

Les Gardiens du temps perdu, Diala Kachmar, Liban, Émirats arabes unis, 2013, 110’

Synopsis

La jeune actrice libanaise Diala Kachmar part à la rencontre d’une bande de jeunes hommes marginalisés, plongés dans la drogue et autres activités illicites.
Ces jeunes font partie de la génération d’après-guerre au Liban, ils sont vissés aux trottoirs du quartier de “AL Lija” à Beyrouth comme en attente d’une prochaine guerre.

La jeune actrice libanaise Diala Kachmar part à la rencontre d’une bande de jeunes hommes marginalisés, plongés dans la drogue et autres activités illicites.
Ces jeunes font partie de la génération d’après-guerre au Liban, ils sont vissés aux trottoirs du quartier de “AL Lija” à Beyrouth comme en attente d’une prochaine guerre.
Le face-à-face électrique entre la jeune femme volontiers candide et ce groupe rugueux est la matière de ce film qui donne la mesure d’une ville en déshérence.

Générique

Titre

Les Gardiens du temps perdu

Titre original

Guardians of Time Lost

Réalisateurs

Diala Kachmar

Pays

Liban, Émirats arabes unis

Année

2013

Distinctions

  • Prix spécial du jury Muhr Arab Documentary - Dubaï International Film Festival 2013