Entering Indifference
Vincent Dieutre
France, 2001, 28 min / Couleur

Entering Indifference, Vincent Dieutre, France, 2001, 28’

Synopsis

Il fait extrêmement froid. Ce sont les derniers jours du dernier hiver du XXe siècle. Je suis à Chicago pour un festival mais également pour réfléchir, savoir où j’en suis avec l’autre.

"Il fait extrêmement froid. Ce sont les derniers jours du dernier hiver du XXe siècle. Je suis à Chicago pour un festival mais également pour réfléchir, savoir où j’en suis avec l’autre. Avec le monde aussi. Là-bas, tout ce qui mine notre quotidien s’exacerbe ; amourette, neige et oubli, ma lettre est la chronique de cet "hiver de l’amour", le relevé instable de ce gel du réel. Bienvenue dans l’indifférence." Vincent Dieutre

À propos du film

"Vincent Dieutre, dans Entering Indifference, pratique avec sa rigueur habituelle le double langage : d’une part un texte impeccable, évoquant les frasques du cinéaste (sexe, drogue et musique classique) et charriant ses dilemmes existentiels ; de l’autre, un regard aussi “indifférent” que contemplatif sur la vie des cités occidentales. Après Rome, la Hollande, l’Allemagne, Paris, Dieutre se pose à Chicago dont il fait ressortir la banalité à force d’intensité. Sans doute le meilleur documentariste actuel du monde urbain, car le plus impassible, le plus architectural, le seul à ne jamais s’empêtrer dans la rassurante glu du social." Vincent Ostria, Les Inrockuptibles N°329 (mars 2002)

Générique

Titre

Entering Indifference

Réalisateur

Vincent Dieutre

Image

Vincent Dieutre

Son

Vincent Dieutre

Montage

Isabelle Ingold
Vincent Dieutre

Production

Bonne nouvelle productions
GREC

Distribution

Documentaire sur grand écran

Pays

France

Année

2001

Distinctions

2003 : Visions du réel - Nyon (Suisse) - Sélection Traverses
2002 : Filmer à tout prix - Bruxelles (Belgique) - Sélection