Les Enfants de Bellini
Henri Ferlicot, Sylvie Coren
France, 1996, 52 min

Synopsis

Situé près du Pont de Neuilly, à l’endroit où le compositeur Bellini vécut les derniers moments de sa vie, la résidence Bellini semble tourner résolument le dos à La Défense dont elle partage pourtant le territoire.

Situé en bordure de Seine, à l’endroit où le compositeur Bellini vécut les derniers moments de sa vie, la résidence Bellini semble tourner résolument le dos à La Défense dont elle partage pourtant le territoire. Construite dans les années 50, ses quatre barres d’habitation HLM assemblées en forme de peigne dressaient, il y a encore peu, leurs façades dégradées au-dessus d’une ceinture de bureaux, telles un défi à la modernité alentour. Une récente opération de réhabilitation, déjà en cours lors du tournage du film en 1993, a en effet abouti, entre autres, à la destruction de deux de ces barres en même temps qu’à la rénovation des façades restantes.
"Les Enfants de Bellini" nous fait pénétrer dans l’univers quotidien de quelques jeunes habitants de Bellini. Ils nous parlent de leurs conditions de vie dans un milieu que leur présence perturbe au point qu’ils doivent sans cesse la négocier, alors même que leur nombre a considérablement diminué.

Générique

Titre

Les Enfants de Bellini

Réalisateurs

Henri Ferlicot
Sylvie Coren

Production

ICOM production
Planète

Pays

France

Année

1996

****