Come Back, Africa
Lionel Rogosin
États-Unis, 1959, 82 min

Come Back, Africa, Lionel Rogosin, États-Unis, 1959, 82’

Synopsis

Paysan zoulou fuyant la famine, Zacharia arrive à Johannesburg pour subvenir aux besoins de sa famille. Sans permis de travail, il est exposé à l’exploitation, aux licenciements abusifs et aux arrestations répétées. Lionel Rogosin livre le seul récit filmé de l’époque qui porte la voix des opprimés.

Paysan zoulou fuyant la famine, Zacharia arrive à Johannesburg pour subvenir aux besoins de sa famille. Sans permis de travail, il est exposé à l’exploitation, aux licenciements abusifs et aux arrestations répétées.
Écrit avec des Sud-Africains, joué par des acteurs amateurs et tourné en secret dans le township de Sophiatown, le film raconte la vie dans le ghetto ainsi que le travail des migrants sous le régime d’apartheid. Les scènes sont volées à la rue, aux bars clandestins et mettent en scène la communauté noire : gens du peuple, ouvriers, intellectuels radicaux et artistes – comme la chanteuse Miriam Makeba qui fait une lumineuse apparition. Lionel Rogosin livre le seul récit filmé de l’époque qui porte la voix des opprimés.

Générique

Titre

Come Back, Africa

Réalisateurs

Auteur

Pays

États-Unis

Année

1959