Cha Fang
L’interrogatoire

Zhu Rikun
Chine, 2013, 20 min

Cha Fang, Zhu Rikun, Chine, 2013, 20’

Synopsis

Venu soutenir un partisan des droits de l’homme à Xinyu, le réalisateur allume discrètement sa caméra quand les policiers viennent "inspecter" la chambre d’hôtel qu’il partage avec ses compagnons.

À propos du film

Venu soutenir un partisan des droits de l’homme à Xinyu, le réalisateur allume discrètement sa caméra quand les policiers viennent "inspecter" la chambre d’hôtel qu’il partage avec ses compagnons. Dans un espace-temps exigu, le contrôle de police, visiblement orienté, tourne au petit théâtre de l’absurde, focalisé sur un faux malentendu autour de la nationalité de Zhu Rikun. Devant son passeport chinois, l’insistance du policier à lui redemander par oral sa nationalité porte le pavlovisme bureaucratique aux confins du burlesque, renforcé par le fait que la fine équipe de limiers, qui ne se sait pas filmée, allume elle-même une caméra… Le cadrage qui décapite certains d’entre eux traduit, quoiqu’involontairement, l’attitude robotique et servile de ces canards sans tête, ces bras armés du pouvoir qui oublient jusqu’au sens de la question qu’ils posent. L’effet de ce dispositif minimal serait franchement comique, s’il ne révélait, en vingt minutes de métrage en temps réel, la violence de l’oppression d’État : son éradication de la relation de cause à effet, en un vertige qu’un livre comme "La Question" d’Henri Alleg ou qu’un film comme "S 21 la machine de mort Khmère rouge" de Rithy Panh, ont en leur temps porté au jour.  ;
Charlotte Garson, Cinéma du Réel 2013

Générique

Titre

Cha Fang

Réalisateurs

Zhu Rikun

Image

Zhu Rikun

Son

Thom O’connor

Montage

Yu Xiaochuan

Production

Fanhall Films

Pays

Chine

Année

2013

Distinctions

2014 : Doc en courts : rencontres du court métrage documentaire - Lyon (France) - Mention du jury
2014 : Filmer le travail - Poitiers (France) - Sélection
2013 : Festival dei Popoli - Firenze (Italie) - Meilleur court-métrage documentaire
2013 : Cinéma du réel - Paris (France) - Mention spéciale - Prix du court métrage

****