EA2 (2e exercice d’admiration : Jean Eustache)
    Vincent Dieutre
    France, 2008, 21’
    Sous la direction de l’actrice Françoise Lebrun, Vincent Dieutre se réapproprie le long monologue déchirant qui clôt La Maman et la putain.
    Eloge de la cabane
    Robin Hunzinger
    France, 2002, 52’
    La cabane est d’abord un savoir de l’enfance lié à son pouvoir de fabulation. L’enfant dans sa cabane joue, agit, tout en se sachant dans l’illusion. A partir de sa propre expérience de la cabane, le cinéaste raconte cette magie active et la confronte aux expériences concrètes d’autres personnes.
    L’Empreinte
    Guillaume Bordier
    France, 2007, 47’
    Une dizaine de travailleurs dans une boulangerie en Afghanistan. Douze heure par jour, chacun à son poste répète inlassablement les mêmes gestes sans même y penser. Dans ce grand ballet mécanique, la présence de la caméra va susciter leur curiosité et des réflexions sur le monde extérieur.
    En Iran
    Claire Childeric
    France, 2001, 20’
    Un voyage impressionniste à la rencontre de l’Iran. Il paraît que là-bas les poèmes surgissent au coin des rues.
    En Sarmatie
    Volker Koepp
    Allemagne, 2013, 120’
    Depuis 1972, Volker Koepp filme la Sarmatie, qui s’étend de la Baltique à la mer Noire. Il y interroge aujourd’hui la jeunesse de ce territoire transnational mythique violemment remodelé par l’Histoire.
    L’Enfant aveugle
    Johan Van Der Keuken
    Pays-Bas, 1964, 24’
    L’enfant aveugle révèle un monde difficile à imaginer : une lutte continue pour rester en contact avec la réalité. Pour rendre compte d’un tel handicap au quotidien, Johan van der Keuken trouve des équivalences formelles, soutenues par une bande son inventive.
    Les Enfants du blanc
    Sarah Bouyain
    France, 2000, 52’
    La grand-mère de Sarah Bouyain est née en 1920 au Burkina Faso, de la rencontre d’un militaire colonial français et d’une jeune fille africaine. La découverte du destin singulier de la minorité métis à laquelle elle appartient renvoie Sarah à son propre métissage.
    Entering Indifference
    Vincent Dieutre
    France, 2001, 28’
    Il fait extrêmement froid. Ce sont les derniers jours du dernier hiver du XXe siècle. Je suis à Chicago pour un festival mais également pour réfléchir, savoir où j’en suis avec l’autre.
    L’Escale de Guinée
    Franssou Prenant
    France, 1987, 57’
    J’ai passé 6 mois en Guinée (Conakry), entre février et juillet 1986 ; j’y ai tourné, seule, en super 8, des éléments de la vie des gens et des fragments de la mienne, objet exilé dans une ville plutôt dure : c’était deux ans après la mort de Sékou Touré.