Bright Leaves
Ross McElwee
États-Unis, 2003, 107 min / Couleur

Bright Leaves, Ross McElwee, États-Unis, 2003, 107’

Synopsis

Ross McElwee retourne dans la région de son enfance et enquête sur les plantations de tabac dont son arrière-grand-père était d’un des propriétaires avant sa ruine. Un film sur la perte et la préservation, la dépendance et le déni.

Ross McElwee retrouve sa Caroline du Nord natale pour remonter la piste fort romanesque de son histoire familiale. Il part sur les traces de son arrière-grand-père, riche propriétaire de plantation de tabac, ruiné par un concurrent trop habile. Le cinéaste découvre qu’un célèbre film hollywoodien,
Le Roi du Tabac “Bright Leaf” de Michael Curtiz, raconte l’histoire de son aïeul, incarné par Gary Cooper. Le récit de l’épopée familiale se mêle ainsi à la légende hollywoodienne et débouche sur l’évocation d’un mythe américain : la grandeur du monde des plantations.

À propos du film

« McElwee ne se contente pas de mêler petite et grande histoire, il ajoute une feuille au feuilleté : l’histoire du cinéma. […]
Réflexion plus élégiaque qu’il n’y paraît sur ce qui part en fumée et ce que les monuments, les plaques, les arbres généalogiques et surtout la pellicule peuvent tenter de fixer, La Splendeur des McElwee est le cousin américain des Glâneurs et la glâneuse d’Agnès Varda et de sa pendule sans aiguilles. »
Extrait de De belles feuilles de Charlotte Garson (juin 2003)

Générique

Titre

Bright Leaves

Réalisateurs

Auteur

Image

Son

Montage

Production

Distribution

Pays

États-Unis

Année

2003

Distinctions

Quinzaine des réalisateurs - Cannes 2003