Backyard
Ross McElwee
États-Unis, 1984, 41 min / Couleur

Backyard, Ross McElwee, États-Unis, 1984, 41’

Synopsis

Regard autobiographique sur la relation du cinéaste avec son père et de ce dernier avec les noirs qui ont travaillé dans leur foyer, ce film est aussi une étude sur les relations difficiles entre noirs et blancs en Caroline du Nord.

À propos du film

« Backyard montre la fierté de mon père pour le parcours professionnel de mon frère et son scepticisme sur mon choix de réaliser des documentaires "home movie". Il avait l’habitude de me dire : "Pourquoi n’essaies-tu pas de tourner des films sur la nature ? ""
"En commençant Backyard, je n’avais pas prévu qu’il traiterait de la mort de ma mère et de la vie des Noirs qui travaillaient périodiquement à la maison de mon père, Lucille, cuisinière et femme de ménage, Melvin son mari et Clyde cousin âgé de Lucille qui exécutait de petits travaux d’extérieur. Ils formaient tous les trois une sorte de famille fantôme cheminant aux côtés de ma famille.
Backyard ne contient aucune interview. En fait, il y a dans ce film très peu de dialogues. Il s’agit plutôt de silences. Il comporte une intensité non verbale due, je crois, au fait que le spectateur sent la tension qui existe entre le père et le réalisateur, entre la famille blanche et la famille noire, et, pour finir, entre les vivants et les morts. »
Ross McElwee.

Générique

Titre

Backyard

Réalisateurs

Auteur

Image

Son

Montage

Production

Distribution

Pays

États-Unis

Année

1984

Distinctions

Premier prix au festival du Film Expérimental de Chicago 1985 (Etats-Unis)