Après nous ne restera que la terre brûlée
Delphine Fedoroff
Belgique, 2014, 80 min

Après nous ne restera que la terre brûlée, Delphine Fedoroff, Belgique, 2014, 80’

Synopsis

En avril 1986, dans la Centrale de Tchernobyl, survient l’une des plus grandes catastrophes écologiques : une explosion nucléaire d’une ampleur inégalée. Depuis, malgré le danger, dans un village proche de la Centrale, les habitants persistent à vivre sur leurs terres, à perpétuer leurs rites et leur culture.

En avril 1986, dans la Centrale de Tchernobyl, survient l’une des plus grandes catastrophes écologiques : une explosion nucléaire d’une ampleur inégalée. Depuis, malgré le danger, dans un village proche de la Centrale, les habitants persistent à vivre sur leurs terres, à perpétuer leurs rites et leur culture. On parle de mort précoce chez les personnes déplacées, de continuité salvatrice chez les "résistants-revenants", les Samossiols.
Après 25 ans, quel regard cette communauté porte sur son histoire ? Et qu’en pensent leurs petits-enfants ? Quelles sont actuellement, les raisons de rester ou de partir ? C’est au village de Dytiatky, frontalier de la "zone", avec ses "revenants" et leurs proches que la réalisatrice les questionne et nous questionne.

Générique

Titre

Après nous ne restera que la terre brûlée

Réalisateur

Delphine Fedoroff

Image

Delphine Fedoroff

Montage

Hervé Brindel

Production

Wallonie Image Production
Step Stigo Films

Pays

Belgique

Année

2014

Distinctions

Grand prix Corsica.doc / Via Stella 2014