And I ride and I ride
Emmanuel Abela, Franck Vialle
France, 2009, 105 min

And I ride and I ride, Emmanuel Abela, Franck Vialle, France, 2009, 105’

Synopsis

Rodolphe Burger, leader du groupe Kat Onoma, a toujours initié des rencontres paradoxales, de Jacques Higelin à l’écrivain Pierre Alferi. Il a poursuivi un cheminement singulier, mêlant son histoire personnelle à une certaine histoire de la musique. De Sainte-Marie-aux-Mines à l’île de Batz, de la philosophie au rock, portrait intime d’un artiste atypique.

Rodolphe Burger. Musicien. Leader du groupe Kat Onoma, jusqu’en 2004. Aujourd’hui, en solo. Initie des rencontres plutôt paradoxales, parfois avec des artistes sans œuvre, des gens sans renom. A la lisière du rock, il poursuit un cheminement où se mêlent sa biographie intime, une histoire des gens et des lieux. Tout au plus se souvient-il quelles sont ses terres d’attache, Sainte-Marie-aux-Mines, Strasbourg, Paris, l’Île de Batz. Tout au plus fréquente-t-il toujours Jacques Higelin, Fred Poulet, Olivier Cadiot, Joël Theux, Freddy Koella. Tout au plus sait-il que de la philosophie à la musique, il maintient une affection commune pour les sens et les sons.

Générique

Titre

And I ride and I ride

Réalisateur

Emmanuel Abela
Franck Vialle

Montage

Sébastien Descoins

Pays

France

Année

2009

Distinctions

Sélection au FID Marseille, 2009