Alamar
To the sea

Pedro Gonzalez-Rubio
Mexique, 2016,  min

Alamar, Pedro Gonzalez-Rubio, Mexique, 2016,

Synopsis

Durant les vacances, le petit Nathan retrouve son père au Mexique pour quelques jours. Tous deux embarquent en pleine mer destination Banco Chinchorro, l’une des plus grandes barrières de corail de la planète. Dans ce cadre idyllique, un lien complice se resserre entre le père et son fils.

À propos du film

"Les histoires d’amour finissent mal en général." Entre Jorge et Roberta, ça a été le coup de foudre, l’amour fou, dont il ne reste plus que des photos. Les choix de vie de l’un et de l’autre étaient trop antagonistes, trop exclusifs pour que leur union y résiste. Jorge rêvait de vivre dans la solitude d’un monde sauvage et naturel quand Roberta ne pouvait se passer des lumières de la ville. L’un est reparti vivre au Mexique. L’autre a regagné Rome, avec le fruit de leurs amours  ; : Nathan. Mais avant de se séparer, Roberta et Jorge avaient convenu qu’un jour Nathan partirait vivre quelques mois avec son père. Nathan a cinq ans lorsque son père le conduit dans son domaine, à la fois immense et minuscule, puissant et fragile  ; : une maison lacustre construite sur la barrière de corail de Chinchorro, l’une des plus grandes de la planète. C’est cette parenthèse, éphémère, mais déterminante dans la formation de l’enfant, que relate "Alamar". La mer, avec ses merveilles sous-marines, ses humeurs changeantes, est l’autre grand personnage de ce film, que la terre a déserté. Là, Nathan apprend une autre vie, se fait de nouveaux compagnons de jeu ou, à défaut, de route  ; : des iguanes, un crocodile, un ibis… Il n’y apprend pas seulement à pêcher, à vivre de son travail, il y apprend aussi la solitude, l’intensité de l’instant — et la patience, la mère de toutes les vertus." Yann Lardeau

Dossier de presse

Générique

Titre

Alamar

Réalisateur

Pedro Gonzalez-Rubio

Image

Alexis Zabe
David Torres Castillo
Pedro Gonzalez-Rubio

Son

Manuel Carranza

Montage

Pedro Gonzalez-Rubio

Production

Mantarraya Producciones

Distribution

Epicentre Films

Pays

Mexique

Année

2016

Distinctions

2010 : Festival Paris Cinéma - Paris (France) - Compétition Internationale
2010 : Festival International de San Francisco - San Francisco (États-Unis) - New Directors Award
2010 : Festival International du Film de Karlovy Vary - Sélection
2010 : Rencontres Cinémaginaire d’Argelès sur Mer - Sélection
2010 : Dok Fest - Munich (Allemagne) - Sélection
2010 : BAFICI Buenos Aires Festival Internacional de Cine Independiente - Buenos Aires (Argentine) - Sélection
2010 : Cinéma du réel - Paris (France) - Compétition Internationale