Akila vers l’Algérie
Claire Childeric
France, 1999, 37 min / Couleur

Akila vers l’Algérie, Claire Childeric, France, 1999, 37’

Synopsis

Akila est peintre et institutrice. Invitée à exposer ses œuvres à Alger, c’est la première fois qu’elle s’apprête à retourner dans ce pays qu’elle a quitté à l’âge de 6 ans. Le film nous restitue les gestes, les paroles, les mouvements et le travail d’Akila avant et après son voyage à Alger.

Akila est peintre en banlieue parisienne. Elle gagne sa vie comme institutrice. Le film prend naissance le jour où Akila me dit qu’elle est invitée à exposer sa peinture au Palais de la Culture d’Alger. C’est la première fois qu’Akila s’apprête à retourner en Algérie depuis qu’elle a quitté ce pays à l’âge de six ans avec ses parents. Durant l’année 1997, le film se construit avec les gestes, les couleurs, les paroles, d’Akila avant son départ et à son retour.

À propos du film

"Ce film s’est imposé à moi. Je n’avais plus qu’à composer avec ce fil tendu vers l’Algérie, ce retour d’Akila dans son pays.
C’est un lent travail vers l’inconnu, un cheminement personnel pour Akila avec sa peinture et pour moi qui la filme. L’art n’est pas dissociable du quotidien, de l’amour, du travail, du politique. J’aime filmer la vie qui se transforme continuellement." Claire Childéric

Générique

Titre

Akila vers l’Algérie

Réalisateur

Claire Childeric

Image

Claire Childeric

Son

Claire Childeric

Montage

Mathilde Grosjean

Distribution

Documentaire sur grand écran

Pays

France

Année

1999

N° de visa

11751