05/03/2019 à 18h30 & 20h30 | Forum des Images, Paris (75),
Doc & Doc
Le filmeur et son double

Documentaire sur grand écran

Ces films ne sont pas des portraits à proprement parler. Ce sont des films faits à deux, le filmeur et le filmé. Et leur rapport est la force même de ces films. Deux films qui bousculent radicalement la fameuse distance entre le cinéaste et son modèle.

En 2003 Dix sept ans, le film de Didier Nion, surprenait par la relation entre le cinéaste et son modèle. En deux années de tournage, ce rapport souvent tendu est devenu la matière même du film. Une expérience initiatique pour l’adolescent rebelle comme pour le cinéaste. En 2017, Diego Governatori tourne avec son ami Aurélien Deschamps, autiste de haut niveau. Filmeur et filmé avancent ensemble dans le film qui porte en exergue ces mots de Valère Novarina : « Ce dont on ne peut parler, c’est cela qu’il faut dire ». Quelle folie déploie avec brio la question : comment être au monde ? dans le silence ou dans la parole ? dans le désert ou dans la foule ?

Intervenants

En présence de Didier Nion, Diego Governatori, Aurélien Deschamps.

Mardi 05/03/19 à 18h30 | Forum des Images, Paris (75)

En présence de Didier Nion

Dix-sept ans
Didier Nion
France, 2003, 86’
Entre ses rapports conflictuels avec sa mère et sa relation amoureuse avec Héléna, Jean-Benoît n’a pas toujours la tête à son travail dans le garage où il est apprenti. Marqué par la disparition de son père, l’adolescent doit lutter pour se reconstruire.

Mardi 05/03/19 à 20h30 | Forum des Images, Paris (75)

Avant-première, Séance suivie d’un débat avec Diego Governatori et Aurélien Deschamps.

Quelle folie
Diego Governatori
France, 2018, 86’
Depuis plusieurs années, Aurélien essaie de mettre en mots son autisme afin de mieux comprendre le rapport trouble qu’il entretient avec le monde: comment se voit-il, se pense-t-il, se vit-il ? Le film se propose d’accueillir et d’accompagner cette parole, de fixer les éclats d’un discours sans cesse sur le point de disparaître.