12/02/2013 à 19h | Forum des images, Paris (75),
Doc & Doc - Février 2013
Les 20 ans de la revue IMAGES documentaires

Doc & Doc - Février 2013

Documentaire sur grand écran, le Forum des images et IMAGES documentaires
présentent
Mardi 12 février 2013 19h & 21h

À l’occasion de ses vingt ans, la revue IMAGES documentaires publie un numéro spécial et propose, en association avec Documentaire sur grand écran, un programme composé de deux films exceptionnels. Quand l’acte de création est aussi un acte de résistance.
Pour fêter ses vingt ans, la revue propose une rencontre avec son comité de rédaction et un programme composé de deux films : le film iranien de Jafar Panahi et Mojtaba Mirtahmasb Ceci n’est pas un film (2011), et le second volet de la trilogie de Patricio Guzmán, La Bataille du Chili, la lutte d’un peuple sans armes – Le Coup d’État (1973). Les deux films ont en commun la résistance à un pouvoir dictatorial, et d’être arrivés par miracle jusqu’aux écrans de cinéma. Le miracle de la solidarité.
Catherine Blangonnet-Auer (IMAGES documentaires) et Annick Peigné-Giuly (Documentaire sur grand écran)

Organisateur

Documentaire sur grand écran

Intervenants

En présence de Patricio Guzmán.

Séances (1)


Mardi 12/02/13 à 19h | Forum des images, Paris (75)

Ceci n’est pas un film
Mojtaba Mirtahmasb, Jafar Panahi
Iran, 2011, 75’
Un jour de la vie du réalisateur iranien Jafar Panahi, avant la fête du nouvel an iranien (Noruz). Condamné à 6 ans de prison et à 20 ans d’interdiction de travailler le cinéaste est parvenu dans "Ceci n’est pas un film" à détourner sa condamnation à mort professionnelle et a réalisé une œuvre sur sa propre situation.

Mardi 12/02/13 à 21h | Forum des images, Paris (75)

La Bataille du Chili, la lutte d’un peuple sans armes - 2e partie
Patricio Guzman
Vénézuela, France, Cuba, Chili, 1972, 90’
La Bataille du Chili est un document historique exceptionnel tourné pendant les deux dernières années du gouvernement d’Unité populaire de Salvador Allende. La pellicule vierge avait été fournie par Chris Marker.