04/04/2017 à 19h & 21h | Forum des images, Paris (75),
Doc & Doc
Kaouther Ben Hania, une cinéaste culottée

Kaouther Ben Hania, une cinéaste culottée

En deux films, coup sur coup, la cinéaste tunisienne pose un regard mordant sur les relations hommes-femmes dans son pays. Du fait divers comme un conte, à la chronique familiale comme un récit d’initiation.

Avec Le Challat de Tunis, Kaouther Ben Hania avait su d’emblée brouiller les cartes du film avec malice : fait divers ou rumeur ? Fiction ou documentaire ? Enquête ou montage burlesque ? Une manière très personnelle d’apporter sa contribution à la révolution tunisienne. Dans un genre très différent, Zaineb n’aime pas la neige poursuit ce travail de décryptage d’une société profondément sexiste où des femmes et des filles doivent inventer au jour le jour, dans l’intimité familiale, leur « libération ».
Annick Peigné-Giuly, présidente de Documentaire sur grand écran

Séances

Mardi 04/04/17 à 19h | Forum des images, Paris (75)

Séance présentée par la cinéaste

Le Challat de Tunis
Kaouther Ben Hania
Tunisie, France, 2013, 89’
Eté 2003, un homme sur une moto, une lame de rasoir à la main, rôde dans les rues de Tunis. Il s’est donné pour mission de balafrer les plus belles paires de fesses des femmes qui arpentent les trottoirs de la ville. On l’appelle le Challat.

Mardi 04/04/17 à 21h | Forum des images, Paris (75)

Séance suivie d’un débat avec la cinéaste

Zaineb n’aime pas la neige
Kaouther Ben Hania
Tunisie, France, 2016, 94’
2009. Zaineb a neuf ans et vit avec sa mère et son petit frère à Tunis. Son père est décédé dans un accident de voiture. Sa mère s’apprête à refaire sa vie avec un homme qui vit au Canada. On a dit à Zaineb que là bas elle pourra enfin voir la neige ! Mais elle ne veut rien savoir.