02/05/2017 à 18h30 & 21h | Forum des images, Paris (75),
Doc & Doc
Du Haibin : les cent mille visages du peuple chinois

Du Haibin : les cent mille visages du peuple chinois

Couronné à Venise en 2009 avec 1428, le jeune cinéaste chinois Du Haibin poursuit son œuvre de décryptage de la société chinoise avec un nouveau film, Un jeune patriote, projeté ici en avant-première française.

Du Haibin est de cette génération de cinéastes indépendants chinois habités par le désir de rendre compte de la brutalité du bond économique de la Chine d’aujourd’hui. Nanti d’un matériel léger de tournage, il filme au plus près ce qu’il en est pour le petit peuple. Qu’il s’agisse de filmer les jours qui ont suivi, en 2008, le terrible tremblement de terre du Sichuan (1428) ou le parcours d’un jeune militant nationaliste (Un jeune patriote), Du Haibin scrute leurs visages, leurs paroles pour donner à voir ces vies fragiles traversant la « grande Histoire ».
Annick Peigné-Giuly, Hélène Coppel
Documentaire sur grand écran

Intervenants

En présence de Mary Stephen (monteuse, réalisatrice), Brigitte Duzan (fondatrice et rédactrice de chinesemovies.com) .

Séances

Mardi 02/05/17 à 18h30 | Forum des images, Paris (75)

En présence de Mary Stephen, monteuse et réalisatrice, et Brigitte Duzan, fondatrice et rédactrice de chinesemovies. com

1428
Du Haibin
Chine, 2009, 116’
14:28, c’est l’heure du séisme qui frappa le Sichuan le 12 mai 2008. 10 jours après le séisme, le désarroi des survivants. 210 jours après, le grand nettoyage des tentes et des routes pour la venue du Premier ministre.

Mardi 02/05/17 à 21h | Forum des images, Paris (75)

Séance suivie d’un débat avec Mary Stephen et Brigitte Duzan

Un jeune patriote
Du Haibin
Chine, 2015, 106’
Un Jeune Patriote examine la notion et la pratique du patriotisme en Chine chez les jeunes qui sont nés après 1989, qui n’ont pas connu les espoirs nés de la chute du bloc communiste ni les événements de la Place Tien An Men. Entre propagande communiste et consommation de masse à l’occidentale, qu’en est-il de leur « amour » pour la Chine d’aujourd’hui ?