03/01/2023 à 18h30 | Forum des images, Paris (75),
Doc & Doc
Soyez critiques, rembobinez !

Documentaire sur grand écran

Comment dévoiler les ficelles du spectacle télévisuel avec les moyens du cinéma ? Maso et Miso vont en bateau des Insoumuses (1976) et Rewind & Play d’Alain Gomis (2022) font le pari d’un remontage critique radical.

Le montage cinématographique est employé dans ces deux films comme outil d’intervention critique pour revisiter une émission de la télévision française. Face à l’attitude sexiste de Françoise Giroud pour clore «  l’Année de la femme  » en 1975, les Insoumuses optent pour des rembobinages sarcastiques et des commentaires intempestifs. Pour mettre en lumière l’intégrité de Thelonious Monk dans une émission qui lui est dédiée, Alain Gomis fait résonner les silences profonds du musicien. Le remontage œuvre ainsi à un effet loupe, en se saisissant de gestes infimes et de phrases anodines comme symptômes d’un état sociétal, tout en créant un espace-temps cinématographique inédit, où les images initiales du petit écran domestique gagnent en ambivalence et indocilité.

Intervenants

En présence de Ioana Wieder (réalisatrice), Nadja Ringart (réalisatrice), Alain Gomis (réalisateur) .

Séances

Mardi 03/01/23 à 18h30 | Forum des images, Paris (75)

Maso et Miso vont en bateau
Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig, Ioana Wieder, Nadja Ringart
France, 1976, 55’
Le collectif féministe les Insoumuses rembobine l’émission « Encore un jour et l’Année de la femme, ouf ! c’est fini » diffusée sur Antenne 2 en décembre 1975. Tous les coups (de montage) sont permis pour que ni misogynie ni masochisme n’aient le dernier mot.

Mardi 03/01/23 à 20h30 | Forum des images, Paris (75)

(…)