Du 08/03/2023 au 21/03/2023

Festival
Best of Doc #4
Voir et revoir en salle 10 des meilleurs documentaires sortis en 2022

Best of Doc #4

Best of Doc #4 : dix films parmi les meilleurs documentaires sortis en 2022 à voir ou à revoir en salle, dans toute la France, du 8 au 21 mars 2023.

2023 s’annonçant « année du documentaire », Best of Doc #4 en sera le rendez-vous phare du printemps pour fêter la place du documentaire en salle. Deux semaines de festival itinérant dans les salles de cinéma pour voir ou revoir dix des meilleurs films documentaires sortis en 2022 et rencontrer les réalisateurs-trices, participer à des débats sur l’actualité du cinéma documentaire, découvrir des avant-premières, des formats courts… autant d’événements pour fêter le documentaire.

À programmer en salle
- 1 sélection de 10 films.
- 1 film en avant-première.
- 1 film de patrimoine.
- 1 programme de courts métrages.
Chaque salle doit organiser au moins 3 séances à partir de ce corpus.

Découvrez Le festival. Celui-ci a lieu du 8 au 21 mars 2023 partout en France.

Comité de sélection :
François Ekchajzer (journaliste, Télérama)
Antoine Guillot (journaliste, France Culture)
Fabien David (exploitant de salle, cinéma Le Bourguet à Forcalquier)
Eva Tourrent (responsable artistique chez Tënk)
Claire-Emmanuelle Blot (Membre du collectif La Clef Revival)
Annick Peigné-Giuly (présidente de Documentaire sur grand écran)

Les conditions de participation :
- Chaque salle s’engage à programmer au moins 3 séances à partir des différentes propositions de programmation.
- Les salles s’engagent à communiquer sur leur participation auprès de leurs contacts (newsletter, site internet, réseaux sociaux…), à partir du matériel promotionnel et du film-annonce, et appose les logos des partenaires.
- La salle reçoit un partage de recettes sans minimum garanti.
- Du matériel de promotion des films et de la manifestation sera mis gratuitement à la disposition des salles.
- Des interviews filmées de cinéastes et critiques seront mises à votre disposition et diffusées en ligne.

Films

Babi Yar. Context
Sergei Loznitsa
Pays-Bas, Ukraine, 2021, 121’
Les 29 et 30 septembre 1941, le Sonderkommando 4a du Einsatzgruppe C, avec l’aide de deux bataillons du Régiment de Police Sud et de la Police auxiliaire ukrainienne, a abattu, sans la moindre résistance de la part de la population locale, 33 771 Juifs dans le ravin de Babi Yar, situé au nord-ouest de Kiev. Le film reconstitue le contexte historique de cette tragédie à travers des images d’archives documentant l’occupation allemande et la décennie qui a suivi. Lorsque la mémoire s’efface, lorsque le passé projette son ombre sur le futur, le cinéma est la voix qui peut exprimer la vérité.
Cahiers noirs I - Viviane
Shlomi Elkabetz
Israël, 2020, 108’
Dans un taxi parisien, un homme apprend, par un voyant marocain, que sa sœur est sur le point de mourir. Pour tenter de déjouer la prédiction, le frère entreprend alors un voyage fictif entre le Maroc, Israël et Paris. À partir d’archives familiales, intimes et d’extraits de la trilogie écrite et réalisée par Ronit et Shlomi Elkabetz, Cahiers Noirs nous immergent dans une histoire imaginaire où le frère et la sœur revisitent le passé et le présent pour défier l’inexorable.
Cahiers noirs II - Ronit
Shlomi Elkabetz
Israël, 2020, 100’
Dans un taxi parisien, un homme apprend, par un voyant marocain, que sa sœur est sur le point de mourir. Pour tenter de déjouer la prédiction, le frère entreprend alors un voyage fictif entre le Maroc, Israël et Paris. À partir d’archives familiales, intimes et d’extraits de la trilogie écrite et réalisée par Ronit et Shlomi Elkabetz, Cahiers Noirs nous immergent dans une histoire imaginaire où le frère et la sœur revisitent le passé et le présent pour défier l’inexorable.
Flee
Jonas Poher Ramussen
Danemark, France, 2021, 83’
L’histoire vraie d’Amin, un Afghan qui a dû fuir son pays à la fin des années 80 alors qu’il n’était qu’un enfant. Trente ans plus tard, désormais universitaire au Danemark, il va confier à son meilleur ami la véritable histoire de son voyage et de son combat pour la liberté.
Ghost Song
Nicolas Peduzzi
France, 2021, 76’
Houston, Texas. Un ouragan s’annonce, prêt à dévorer aussi bien les gens que les rêves. Alex rappeuse, ex cheffe de gang, longe les murs pour éviter les représailles et enterrer son meilleur ami. Will et Nate, âmes errantes des quartiers riches, se débattent contre leurs addictions et leurs démons familiaux. De cette poisse ambiante s’échappe leur symphonie.
H6
Yé Yé
France, Chine, 2021, 117’
L’hôpital du Peuple n°6 est l’un des plus grands de Shanghai. Ici se côtoient personnel médical, patients et familles aux vies bouleversées. À travers des histoires croisées se dessine un portrait de la Chine d’aujourd’hui entre hyper-modernisme et culture traditionnelle. Face aux aléas de la vie, la tendresse et le sens de l’humour chinois surgissent au moment où on les attend le moins, permettant à chacun de garder l’équilibre.
Little Palestine, journal d’un siège
Abdallah Al-Khatib
Liban, France, Qatar, 2021, 99’
Suite à la révolution syrienne, le régime de Bachar Al-Assad assiège le quartier de Yarmouk (banlieue de Damas en Syrie), plus grand camp de réfugiés palestiniens au monde. Yarmouk se retrouve alors isolé et le réalisateur témoigne des privations quotidiennes, tout en rendant hommage au courage des enfants et des habitants du quartier.
Qui à part nous
Jonás Trueba
Espagne, 2021, 220’
Pendant cinq ans, le réalisateur Jonás Trueba suit un groupe d’adolescents madrilènes et les transformations qui rythment leur passage à l’âge adulte. Portait générationnel multiforme, QUI À PART NOUS est une question collective adressée à nous tous : qui sommes-nous, qui voulons-nous être ?
Sans frapper
Alexe Poukine
France, Belgique, 2019, 83’
Ada a dix-neuf ans. Elle accepte d’aller dîner chez un garçon qu’elle connaît. Tout va très vite, elle ne se défend pas. Son corps est meurtri, son esprit diffracté. Le récit d’Ada se mélange à ceux d’autres, tous différents et pourtant semblables. La même sale histoire, insensée et banale, vue sous différents angles.
Soy Libre
Laure Portier
France, Belgique, 2021, 78’
Arnaud, c’est mon petit frère. Un jour, je me suis rendu compte qu’il était déjà grand. Il est né là où on ne choisit pas, et cherche ce qui aurait dû être. Libre.
Toute une nuit sans savoir
Payal Kapadia
France, Inde, 2021, 97’
Une étudiante indienne écrit des lettres à son amoureux absent. À travers cette correspondance se révèlent les changements radicaux qui s’opèrent autour d’elle. Mêlant la réalité́ avec des rêves, des souvenirs, des fantasmes et des peurs, une narration éparse se dévoile.

Séances

Samedi /0/0: à h |

Babi Yar. Context
Sergei Loznitsa
Pays-Bas, Ukraine, 2021, 121’

Samedi /0/0: à h |

Cahiers noirs I - Viviane
Shlomi Elkabetz
Israël, 2020, 108’
Cahiers noirs II - Ronit
Shlomi Elkabetz
Israël, 2020, 100’

Samedi /0/0: à h |

Flee
Jonas Poher Ramussen
Danemark, France, 2021, 83’

Samedi /0/0: à h |

Ghost Song
Nicolas Peduzzi
France, 2021, 76’

Samedi /0/0: à h |

H6
Yé Yé
France, Chine, 2021, 117’

Samedi /0/0: à h |

Little Palestine, journal d’un siège
Abdallah Al-Khatib
Liban, France, Qatar, 2021, 99’

Samedi /0/0: à h |

Qui à part nous
Jonás Trueba
Espagne, 2021, 220’

Samedi /0/0: à h |

Sans frapper
Alexe Poukine
France, Belgique, 2019, 83’

Samedi /0/0: à h |

Soy Libre
Laure Portier
France, Belgique, 2021, 78’

Samedi /0/0: à h |

Toute une nuit sans savoir
Payal Kapadia
France, Inde, 2021, 97’