07/04/2022 à 21h | Villedieu Cinéma, Villedieu-les-Poëles (50),
Événement | 7ème Réseau
Doc, doc, doc, entrez !

Doc, doc, doc, entrez !

Intervenants

En présence de Patrick Leboutte (critique de cinéma), Pierre Schlesser (réalisateur) .

Séances

Jeudi 07/04/22 à 21h | Villedieu Cinéma, Villedieu-les-Poëles (50)

Little Palestine, journal d’un siège
Abdallah Al-Khatib
Liban, France, Qatar, 2021, 99’
Suite à la révolution syrienne, le régime de Bachar Al-Assad assiège le quartier de Yarmouk (banlieue de Damas en Syrie), plus grand camp de réfugiés palestiniens au monde. Yarmouk se retrouve alors isolé et le réalisateur témoigne des privations quotidiennes, tout en rendant hommage au courage des enfants et des habitants du quartier.

Vendredi 08/04/22 à 21h | Villedieu Cinéma, Villedieu-les-Poëles (50)

Histoire d’un regard - à la recherche de Gilles Caron
Mariana Otero
France, 2019, 93’
Gilles Caron, alors qu’il est au sommet d’une carrière de photojournaliste fulgurante, disparaît brutalement au Cambodge en 1970. Il a tout juste 30 ans. A partir des milliers de photographies qu’il a faites au cours des événements les plus marquants de son époque, la réalisatrice redonne une présence au photographe et raconte l’histoire de son regard si singulier.

Samedi 09/04/22 à 10h | Villedieu Cinéma, Villedieu-les-Poëles (50)

L’Huile et le fer
Pierre Schlesser
Suisse, 2021, 32’
Dans un petit village de l’est de la France se répètent quotidiennement les mêmes gestes. Couper du bois, traire une vache, coudre un vêtement, faire sortir un légume de terre ... sont autant d’actions répétées de génération en génération, de jour en jour jusqu’à l’épuisement des corps. A travers la figure de son père, le narrateur évoque son enfance passée dans ce village et son rapport à cet endroit où la dévotion au labeur fait le quotidien des habitants.

Samedi 09/04/22 à 21h | Villedieu Cinéma, Villedieu-les-Poëles (50)

143 rue du désert
Hassen Ferhani
Algérie, France, Qatar, 2019, 100’
En plein désert algérien, dans son relais, une femme écrit son histoire. Elle accueille, pour une cigarette, un café ou des œufs, des routiers, des êtres en errance et des rêves... Elle s’appelle Malika.